Module central de Mir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Module central de Mir
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue du module central.
Données générales
Station spatiale Station spaciale Mir
Agence spatiale
Segment Russe
Rôle principal Espace de vie
Lancement à 21:28:23 UTC depuis Baïkonour
Lanceur Proton K
Fin de vie à 05:50 UTC
Statut Retiré du service
Identifiant COSPAR 1986-017A
Caractéristiques techniques
Masse 20,4 tonnes
Volume pressurisé 90 m3
Longueur 13,13 m
Diamètre 4,15 m
Puissance électrique 9 à 10 kilowatts à 28,6 volts
Équipements
Amarré à
Kvant-1 (1987) Recherche scientifique
Kvant-2 (1989) Expériences scientifiques
Kristall (1990) Expériences scientifiques
Spektr (1995) Observation de la Terre
Mir Docking Module (1995) Faciliter l'accostage de la navette spatiale à la station Mir
Priroda (1996) Observation de la Terre, recherche en géophysique
Configuration du module central.

Le Module central de Mir ou Module de base (DOS-7) (en anglais : Mir Core Module) fut le premier élément de la station spatiale Mir. Il a été lancé le par une fusée Proton depuis le cosmodrome de Baïkonour. Le module est resté 5 510 j et 8 h en orbite[1].

Description[modifier | modifier le code]

La conception du module central de Mir (DOS-7) a été basée sur les DOS antérieurs des Saliout 6 et Saliout 7. Cependant, il y avait beaucoup de différences clés qui incluaient les panneaux solaires, de meilleurs ordinateurs et la présence d'un nœud d'amarrage. Il a été conçu pour accueillir confortablement deux cosmonautes ayant chacun leur propre cabine. Le module de base avait six ports d'amarrage. Quatre d'entre eux, qui étaient situées radialement sur le nœud à l'avant du module, étaient appelés ports « d'accostage » et étaient conçus pour faire évoluer la station en y ajoutant des éléments. Les deux autres ports, situés axialement, l'un situé au niveau du nœud et l'autre située à l'arrière du module, ont été conçus pour des amarrages de routine de vaisseaux Soyouz et Progress. Mir possédait deux moteurs, situés à l'arrière, qui ont été conçus pour des manœuvres orbitales. Chaque moteur était capable de 300 kg de poussée. Les deux moteurs ont été neutralisés en après l'arrivée du module Kvant-1 à l'arrière de la station.

L'objectif principal du module de base durant toute la vie de la station était de fournir un espace de vie. Il était équipé d'une toilette, de deux cabines pour dormir et pour la vie privée, de divertissement à travers des films et de la musique, d'un équipement d'exercice, et de matériel médical.

En , un troisième panneau solaire a été déployée sur module de base. Il a été livré à l'intérieur de Kvant-1.

Instruments[modifier | modifier le code]

Mir Core Module était équipé de[2] :

  • EFO-1, photomètre électronique pour l'étude des aérosols atmosphériques et des poussières ;
  • Haselblad camera ;
  • KATE-140, caméra topographique (résolution 50 m) ;
  • MKS-M, spectromètre multi-bandes (0,4 à 0,9 micromètres ;
  • Spektr-256, spectromètre multibande (256 canaux en visible et infrarouge) ;
  • Terra, photomètre à impulsions pour l'étude des émissions optiques dans l'atmosphère.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alexander Anikeev, « Orbital station Mir » [archive du ], Manned Astronautics (consulté le 8 décembre 2012)
  2. (en) « Mir complex », sur web.archive.org, (consulté le 16 juillet 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]