Mirko Božić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mirko Božić (né le à Sinj - mort le à Zagreb) était un écrivain et un scénariste croate. Il joua également un rôle important en tant qu'homme politique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié à la Faculté de droit de l'université de Belgrade, Mirko Božić a participé au Mouvement de libération nationale croate (Narodnooslobodilački pokret ; en abrégé : NOP) et est devenu directeur du Théâtre national croate de Zagreb. En tant qu'écrivain, il fut aussi le directeur des revues Kulturni radnik, Literatura, Književnik et de l'hebdomadaire Telegram. Il fut également vice-président du Sabor croate.

Parmi ses œuvres littéraires les plus importantes, on peut citer la saga Trilogija o Kurlanima. Il a aussi écrit des romans, des scénarios pour des films (Djevojka i hrast, la « Jeune Fille et le Chêne »), des dramatiques et des séries pour la télévision, ainsi que des feuilletons radiophoniques.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Mirko Božić a reçu le prix NIN du meilleur roman en 1955 pour Neisplakani et, en 1985, le prix Vladimir Nazor pour l'ensemble de son œuvre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]