Micheroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Micheroux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Région
Province
Arrondissement administratif
Commune
Partie de
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Section de commune (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
4630Voir et modifier les données sur Wikidata
Géolocalisation sur la carte : Europe
(Voir situation sur carte : Europe)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : province de Liège
(Voir situation sur carte : province de Liège)
Point carte.svg

Micheroux (en wallon Mitchroû) est une section de la commune belge de Soumagne située en Région wallonne dans la province de Liège.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Micheroux connut un développement industriel avec des mines de charbon : des charbonnages du Hasard, du Bois de Micheroux et de la Bure Guillaume et l'usine de la Société Générale Coopérative. Au début des années 1970 Micheroux a été profondément marqué par leur fermeture définitive. Celles-ci ont été suivies en 1983 par la désaffectation de l'ancienne ligne 38 de la SNCB, et l'abandon de la gare de Micheroux et de ses dépendances.
Dans le courant des années 1990 on voyait que la population relativement âgée a été progressivement remplacée par des jeunes ménages issus de la banlieue liégeoise. Et on a eu des implantations de nouveaux centres commerciaux et des services sur quelques-uns des anciens sites industrielles. Les anciens bâtiments industriels ont été réaménagés et de nombreux immeubles d'habitation ont été construits.

Lors de la Première Guerre mondiale, le , les 27e RI et 165e RI de l'armée impériale allemande passèrent par les armes 11 civils et détruisirent 24 maisons lors des atrocités allemandes commises au début de l'invasion[1].

Wikimedia Commons présente d’autres illustrations sur Micheroux.

Références[modifier | modifier le code]

  1. John Horne et Alan Kramer, 1914 Les atrocités allemandes, Tallandier, , 640 p. (ISBN 2-84734-235-4), p. 477.