Michelle Meyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michelle Meyer
Nom de naissance Marie-Claude Lucette Michelle Pérard
Naissance (82 ans)
Distinctions
Prix Roberge (1979)
Auteur
Langue d’écriture Français

Michelle Meyer (née le ) est une femme de lettres et une femme politique française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Michelle Meyer est professeur honoraire.

Elle anime des ateliers de lecture dans des centres sociaux culturels, des bibliothèques, des associations, des écoles et lycées[1].

Elle anime des ateliers d'écriture dans le cadre de l'Université Populaire du Rhin à Mulhouse[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Poèmes et articles littéraires parus dans de nombreux journaux et revues et dans des ouvrages collectifs :

  • Anthologie Holderith, Poètes et Prosateurs d'Alsace, éd. Les D.N.A, 1978
  • Poésie-Dichtung, éd. Les Vosges du Nord, 1979
  • "Voyages", BT2 pédagogie Freinet
  • Le droit d'écrire Les dossiers d'Aquitaine, 1982
  • La poésie populaire Les dossiers d'Aquitaine, 1984
  • La poésie slovène Les dossiers d'Aquitaine, 1985
  • "Léman, expressions sans rivages", éd. La Manufacture, 1986
  • "La liberté inachevée", éd. L'Encrier, 1987
  • "Le Rhin superbe", éd. Vagabondages, 1988
  • Almanach luthérien, 1993
  • "L’érotisme dans la poésie féminine", thèse de P.Béarn, éd. J.J. Pauvert, 1993
  • "Planète Alsace", Conservatoire des Sites Alsaciens, 1996
  • "F... des fleurs pour des femmes", anthologie, éd. A.D.E.F, 1998
  • "L’anthologie des deux siècles", éd. Les Dossiers d’Aquitaine, 2000
  • "Poésie de Femme en Alsace", "Alsace, Bretagne"
  • "Clin d’œil pour ma terre", anthologies, éd. Les Cahiers du Rhin
  • "La poésie érotique féminine contemporaine" de Giovanni Dotoli, éditions Hermann, 2011

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages de poésie[modifier | modifier le code]

  • Les Imageries, 1970, Prix Découverte Poésie
  • Ma Révolution Prospective, 1974
  • Nouvelle Bilitis, 1979
  • Poèmes à crier pour que la terre puisse encore tourner, 1980
  • Ni Ève ni Vénus,mis en pages et illustré par Ergon, 1980
  • L'Instinct de vie, 1981
  • La conscience des poètes, 1983
  • Comme un oiseau sur la branche, 1984
  • Un amour de mai, 1986, Prix Gnafron
  • Odyssée 21, 1986
  • Chansons bluettes, 1987
  • Glaneurs d'étoiles, 1988 (ISBN 2905871091)
  • Noces marines, illustré par CLET, 1997
  • Le Jeu triangulaire, 2007
  • A l'écoute des mondes, 2009
  • Voluptés, 2010

Alsatiques[modifier | modifier le code]

  • Je te raconterai mon pays, 1977, Prix de l'Académie française
  • Je te raconterai l'Alsace, illustré par Kazem Rezvanian, 1990
  • Le Voyage extravagant de Cigonin Junior, illustré par Véronique Blondel 1996

Romans[modifier | modifier le code]

  • Le Miroir sans tain, 1991 (ISBN 2905871113)
  • La Lumière des années tendres, 1993
  • Fantasia dans la ville, 1994
  • La Grande Débandade du roi des cafards et de ses hussards, fable, 1999
  • L’Œil de la mémoire, 2002 (ISBN 2905871318)
  • La Sulfureuse Alésia et Vert Bouteille dans le temple de la bière et du chou, nouvelle, 2005

Essais[modifier | modifier le code]

  • Le droit d'écrire, le droit d'être lu, 1980
  • Des images et des mots, 1982
  • Questions sur le Moyen-Orient, le Kurdistan, 1992
  • Les premiers temps de l’imprimerie, Jean Mentelin, 1996

Prix et distinctions littéraires[modifier | modifier le code]

Elle est lauréate de l'Académie Française pour « Je te raconterai l'Alsace »[1]. Son premier recueil de poèmes « Les Imageries » a obtenu le prix Découverte Poésie en 1970.

  • 1970 Prix découverte poésie Bordeaux, édition du recueil « Les Imageries ».
  • 1972 Prix des Poètes de l’Est Belfort, médaille de la Ville de Mulhouse.
  • 1973 Prix du Conseil mondial de la culture, Balerna Suisse italienne, médaille d’or du sonnet.
  • 1979 Prix Roberge de l’Académie française pour « Je te raconterai mon pays », bourse sur Fondation Roberge, titre à vie de Lauréate[2].
  • 1981 Lauréate de l'Académie Léonard de Vinci pour l'ensemble de son œuvre[1].
  • 1982 Médaille de vermeil de l’École supérieure de culture française pour le rayonnement de la langue et de la culture française dans le monde.
  • 1982 Diplôme du mérite du Centre d’études internationales Léonard de Vinci Rome pour sa production poétique.
  • 1986 Grand Prix de poésie Gnafron pour « Un amour de mai ».
  • 2006 1er prix de la nouvelle à Buis en Baronnies (revue Portique).
  • 2006 1er prix de la nouvelle en Avignon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Michelle Meyer », sur Agenda Culturel (consulté le )
  2. « Michelle MEYER | Académie française », sur www.academie-francaise.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]