Michel Holley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Holley.
Les Olympiades (Paris, 13e arrondissement)

Michel Holley, né en 1924, est un architecte actif à Paris dans les années 1950 à 1970. Il a joué un rôle de premier plan dans la construction de tours d'habitation à Paris.

Activité[modifier | modifier le code]

Il fait des études d’architecture à l’école des Beaux-arts de Paris, dans l’atelier d’Othello Zavaroni. En 1954 il est élu grand massier.

En 1957, Michel Holley participe, sous la direction de Raymond Lopez, à l'élaboration d'une enquête sur les rénovations urbaines à mener à Paris. Cette enquête, qui définit des secteurs « mal utilisés » à reconstruire, servira de fondement aux grandes opérations des années 1960 et 1970, dans lesquelles Michel Holley jouera l'un des principaux rôles.

Responsable avec Raymond Lopez du projet Front-de-Seine, dans le 15e arrondissement, il y applique son principe de « zoning vertical », inspiré de la Charte d'Athènes de Le Corbusier : la construction de tours sur dalle permet de séparer la circulation (en sous-sol) des espaces de travail (au niveau de la dalle) et des lieux d'habitation (en hauteur).

Holley dirige également l'opération Italie XIII qui devait couvrir de tours l'ensemble du quartier allant de la place d'Italie aux boulevards des Maréchaux. Sa réalisation la plus aboutie demeure le quartier sur dalle des Olympiades, où il utilise des techniques de construction en série brevetées. Il ne parvient toutefois pas à faire construire le projet majeur de la tour Apogée, qui devait atteindre 200 mètres de hauteur au bord de la place d'Italie.

Quelques réalisations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]