Michel Chevallier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michel Chevallier
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
LavalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Michel Chevallier (, Laval - , Laval), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Étienne Chevallier et de Marie Barbier. Il est officier municipal au début de la Révolution française, dont il est partisan. De l'an III à l'an VI, il exerce les fonctions de secrétaire général du département de la Mayenne. De l'an VI à l'an VII, il est président de l'administration municipale à Laval. La même année, il est nommé administrateur des hospices civils. Favorable au coup d'État de brumaire, il devient conseiller de préfecture de la Mayenne, en germinal an VIII.

Après avoir servi le Premier Empire en cette qualité, il accepte en 1814 la déchéance de Napoléon. Il n'est pas parmi ses défenseurs dans la Chambre des Cent-Jours, où il est élu représentant le 12 mai 1815, par l'arrondissement de Laval (47 voix sur 82 votants et 186 inscrits).

Il se rallie à la Restauration, qui le fait sous-préfet de Segré le 19 juin 1819 .

Il est chevalier de la Légion d'honneur le 30 août 1831.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]