Michel Baudier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Michel Baudier (vers 1589, Languedoc[note 1] - 1645), historien et orientaliste français. Il fut historiographe du roi Louis XIII.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Montpellier, il devient, dans les années 1610, militaire et gentilhomme de la cour. À ce titre, il participe aux campagnes du maréchal de Toiras en Italie en 1632 et 1633, au siège de Turin de 1640[1]. Voyageur, érudit, maîtrisant non seulement le latin, le grec, l'espagnol et l'italien, mais aussi le persan, l'arabe et l'hébreu[2], il commence par traduire des documents orientaux, et se fait connaître avec ses travaux sur les cours turque et chinoise, traduisant pour la première fois des sourates du Coran en français. Ami de Pierre et Jacques Dupuy, dont il fréquente l'Académie, de Peiresc[3], de La Mothe le Vayer son réseau de connaissances lui permet d'accéder aux archives du roi et aux documents originaux, en particulier ceux du cardinal d'Amboise. Soutenu par le chancelier Séguier, il se voit confier une charge d'historiographe du roi.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. On trouve dans le registre protestant de Montpellier coté GG 318, en date du 30 juin 1586, le baptême d'un Michel Baudier, né le 24, qui fut avocat au Conseil du Roi. Il s'agit vraisemblablement de l'historiographe.

Références[modifier | modifier le code]

  1. BnF, Départements des manuscrits, Dupuy 675, fol. 224.
  2. Steve Uomini, Cultures historiques dans la France au XVIIe siècle, Paris, L'Harmattan, , p. 194
  3. Tamizey de Larroque, Lettres de Peiresc, Paris, Imprimerie nationale, 1888-1896, (7 vol.)

Liens externes[modifier | modifier le code]