Michael Klim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la natation image illustrant une personnalité image illustrant australien
Cet article est une ébauche concernant la natation et une personnalité australienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Michael Klim Swimming pictogram white.png
Michaelklim.JPG
Informations
Nages crawl, papillon
Période active 1995-2007
Nationalité Australienne
Naissance (38 ans)
Lieu Gdynia (Pologne)
Palmarès
Jeux olympiques 2 3 1
Ch. du monde grand bassin 7 2 2
Ch. du monde petit bassin 5 5 5

Michael Klim, né le 13 juillet 1977 à Gdynia en Pologne, est un nageur naturalisé australien en 1989. Il connaît son heure de gloire aux championnats du monde organisés à Perth en 1998, où il remporte sept médailles dont quatre en or (200 m nage libre, 100 m papillon, relais 4 × 200 m nage libre et 4 × 100 m 4 nages). Toujours dans son pays d'adoption, il dispute les Jeux olympiques de 2000 à Sydney fort d'une collaboration engagée avec le Russe Alexander Popov. Dans l'épreuve du 4 × 100 m nage libre, il est le premier relayeur australien à s'élancer et, après les 100 m de son relais, bat le record du monde du tsar russe Popov (48 s 18 contre 48 s 21). Mais ce record n'est qu'éphémère puisque le Néerlandais Pieter van den Hoogenband passe sous la barre des 48 secondes trois jours plus tard lors de la demi-finale du 100 m nage libre. Par la suite, miné par les blessures, ses apparitions se font plus rares : il participe cependant aux Jeux d'Athènes en 2004 et aux championnats du monde en 2005 (Montréal) et 2007 (Melbourne). Il doit se résoudre à annoncer sa retraite sportive en juin 2007[1].

En 2011, il annonce son retour à la compétition, avec pour objectif de se qualifier pour les Jeux olympiques de Londres. Il échoue cependant lors des qualifications australiennes et prend définitivement sa retraite sportive.

Il a fondé et gère désormais une société de cosmétiques pour homme, basée à Melbourne. Il est également entraineur en chef de l'équipe de natation d'une université de cette ville.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Grand bassin :

  • Championnats du monde 1998 à Perth Drapeau de l'Australie Australie
    • médaille d'or Médaille d'or du 200 m nage libre
    • médaille d'or Médaille d'or du 100 m papillon
    • médaille d'or Médaille d'or du relais 4 × 200 m nage libre
    • médaille d'or Médaille d'or du relais 4 × 100 m 4 nages
    • médaille d'argent Médaille d'argent du relais 4 × 100 m nage libre
    • médaille d'argent Médaille d'argent du 100 m nage libre
    • médaille de bronze Médaille de bronze du 50 m nage libre

Petit bassin :

  • Championnats du monde 1995 à Rio de Janeiro Drapeau du Brésil Brésil
    • médaille d'or Médaille d'or du relais 4 × 200 m nage libre
    • médaille d'argent Médaille d'argent du relais 4 × 100 m nage libre
    • médaille d'argent Médaille d'argent du relais 4 × 100 m 4 nages
    • médaille de bronze Médaille de bronze du 200 m nage libre
    • médaille de bronze Médaille de bronze du 100 m papillon
  • Championnats du monde 1997 à Göteborg Drapeau de la Suède Suède
    • médaille de bronze Médaille de bronze du 100 m nage libre
    • médaille de bronze Médaille de bronze du 100 m papillon
    • médaille de bronze Médaille de bronze du relais 4 × 100 m nage libre
    • médaille d'or Médaille d'or du relais 4 × 200 m nage libre
    • médaille d'or Médaille d'or du relais 4 × 100 m 4 nages
  • Championnats du monde 1999 à Hong Kong Drapeau de la République populaire de Chine Chine
    • médaille d'argent Médaille d'argent du 100 m nage libre
    • médaille d'argent Médaille d'argent du 200 m nage libre
    • médaille d'argent Médaille d'argent du 100 m papillon
    • médaille d'or Médaille d'or du relais 4 × 100 m nage libre
    • médaille d'or Médaille d'or du relais 4 × 100 m 4 nages

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Klim dit stop", article du quotidien sportif français L'Équipe, 27 juin 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]