Cecil Healy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Healy (homonymie).
Cecil Healy
Cecil Healy, Olympic swimming gold, silver and bronze medallist.jpg
Cecil Healy
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 36 ans)
SommeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
St Aloysius' College, Sydney (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Conflit
Distinction

Cecil Healy (né le et décédé le ) est un ancien nageur australien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Patrick Joseph Healy et de Annie Louisa Gallott, Cecil Healy est né à Sydney. Il passe une partie de son enfance à Bowral avant de revenir avec ses parents sur Sydney. Il est inscrit au East Sydney Swimming Club où il remporte ses premiers succès et où il côtoie d'autres champions comme Frederick Lane (champion olympique de natation aux JO de Paris en 1900). Il devient champion de Nouvelle Galles du Sud en 1904, champion d'Australasie en 1905 avant de s'attaquer au record du monde du 100m nage libre.

Cecil Healy nage le crawl, technique peu utilisée à l'époque. Il perfectionnera cette technique et la diffusera lors des nombreuses compétitions auxquelles il participa (Angleterre, France, Allemagne, Italie...).

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Sous-Lieutenant Cecil Healy[modifier | modifier le code]

Cecil Healy[1] s'engage en septembre 1915 dans les Forces Impériales Australiennes. Il embarque sur le Suffolk en novembre 1915 pour l'Égypte. Il est ensuite déployé en France en mars 1916. Il est ici affecté dans une base arrière du Havre jusqu'en décembre 1917, date à laquelle il obtient son transfert dans un camp d'entrainement pour officier à Cambridge en Angleterre. Le sergent quartier-maître devient alors sous-lieutenant. Il revient en France en juin 1918 où il est positionné sur Amiens avant de suivre l'avancée des troupes vers l'est de la Somme puis de prendre part aux combats. Il meurt le 29 août 1918 sur le territoire de Biaches près du bois de l’Épée. Il est d'abord enterré sur place avec ses frères d'armes[2] : les soldats Cravino, Vaughan et Bentin avant d'être transféré vers le Assevillers New British Cemetery.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Cecil Healy », sur assevillers.80.free.fr (consulté le 4 juillet 2018)
  2. (en) « The grave of Lieutenant Cecil Healy, the Australian Champion swimmer; 6523 Private (Pte) C. F. ... », sur www.awm.gov.au (consulté le 4 juillet 2018)