Michèle Marineau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michèle Marineau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Michèle Marineau
Surnom
mich, Adji
Nationalité
Activités
Traductrice, auteure de littérature pour la jeunesseVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Michèle Marineau est une romancière québécoise née à Montréal en 1955.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michèle Marineau a étudié la médecine, l'histoire de l'art et la traduction, avant de découvrir qu'elle souhaite écrire ses propres romans.

Elle mène depuis une double carrière de traductrice et d'auteure de livres pour la jeunesse[1],[2]. Elle est en couple avec l'auteur François Gravel[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Cassiopée - L'Été polonais, 1988
  • Cassiopée - L'Été des baleines, 1989
  • L'Homme du Cheshire, 1990
  • La Route de Chlifa, 1992
  • Les vélos n'ont pas d'états d'âme, 1998
  • Rouge poison, 2000
  • Cassiopée, 2002
  • Marion et le nouveau monde, 2002
  • La Troisieme Lettre, 2007

Honneurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Monique Noël-Gaudreault, « Comment Michèle Marineau a écrit certains de ses livres... », Québec français, no 101,‎ , p. 33-34 (lire en ligne, consulté le 22 décembre 2018)
  2. « Michèle Marineau », sur Dominique et compagnie (consulté le 22 décembre 2018)
  3. Claudia Larochelle, « Élise Gravel, Michèle Marineau et François Gravel: Sainte tribu », (consulté le 22 décembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]