Michèle Bokanowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bokanowski.
Michèle Bokanowski
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
CannesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Autres informations
Mouvement

Michèle Bokanowski (, Cannes, France) est une compositrice de musique électroacoustique résidant à Paris, France.

D'une famille de musiciens (professionnels du côté de sa mère, amateurs du côté paternel), elle lit à 22 ans À la recherche d'une musique concrète de Pierre Schaeffer et décide d'étudier la composition. Après une formation classique en harmonie, elle rencontre Michel Puig, élève de René Leibowitz, qui lui enseigne l'écriture et l'analyse d'après le Traité de Schönberg. En septembre 1970 elle entame un stage de deux ans au Service de la Recherche de l'ORTF sous la direction de Pierre Schaeffer. Parallèlement elle participe à un groupe de recherche sur la synthèse du son, étudie l'informatique musicale à la Faculté de Vincennes et la musique électronique avec Éliane Radigue. Elle compose essentiellement pour le concert - Korè, Pour un pianiste, Trois chambres d'inquiétude, Tabou, Cirque, l'Étoile Absinthe, Chant d'ombre, Enfance - et le cinéma - musique des courts métrages de Patrick Bokanowski et de ses longs-métrages L'Ange et Un Rêve solaire. Elle a composé également pour la télévision, le théâtre - avec Catherine Dasté - et la danse - avec les chorégraphes Hideyuki Yano, Marceline Lartigue et Bernardo Montet. Elle a réalisé un court métrage, Fenêtres [1] .

Discographie[modifier | modifier le code]

Liste d'œuvres[modifier | modifier le code]

  • "L'Ange"(1976-79), divisé en :
    • "L'Homme au sabre" "La Femme à la cruche" "Personnages dans les escaliers"
    • "Le Réveil du Bibliothécaire" "La bibliothèque" "L'Atelier de Léonard"
    • "L'attaque du Château de l'œuf" "La Ruche" "Homme au bain" "Ascension"
  • Chant d'ombre (2004)
  • Cirque (1994)
  • Enfance (2011)
  • L'étoile absinthe (1999-2000)
  • Phone variations (1988)
  • Pour un pianiste (1973-74), piano, piano préparé et bande
  • Tabou (1984)
  • Trois chambres d'inquiétude (1976)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]