Menhir de Vauroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Menhir de Vauroux
Image illustrative de l’article Menhir de Vauroux
Le Menhir de Vauroux
Présentation
Type Menhir
Période Néolithique
Caractéristiques
Matériaux granite
Géographie
Coordonnées 46° 55′ 27″ nord, 6° 47′ 40″ est
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Neuchâtel
Commune Bevaix
Géolocalisation sur la carte : canton de Neuchâtel
(Voir situation sur carte : canton de Neuchâtel)
Menhir de Vauroux
Géolocalisation sur la carte : Suisse
(Voir situation sur carte : Suisse)
Menhir de Vauroux

Le menhir de Vauroux est un mégalithe datant du Néolithique situé sur le territoire de Bevaix dans le canton de Neuchâtel, en Suisse.

Situation[modifier | modifier le code]

Le menhir se dresse dans un pré entre Cortaillod et Bevaix sur une petite colline. Une ferme du même nom se trouve derrière le menhir[1].

Description[modifier | modifier le code]

Haut de 3 m hors du sol, le menhir de Vauroux est un des plus grands des menhirs des rives du lac de Neuchâtel. La partie enfouie mesure 0,8 m. Sa forme est très régulière et légèrement ogivale[1]. Le manque de vestiges attestés autour de ce genre de mégalithes isolés rend leur datation difficile, mais il a probablement été dressé pendant le Ve millénaire av. J.-C. (Néolithique moyen), lors de la première phase de construction mégalithique en Suisse, ou pendant le IIIe millénaire av. J.-C. (Néolithique final), lors d'une deuxième phase de construction[2].

Les paysans de la région considéraient ce genre de mégalithes dans les champs ou les vignes comme des obstacles, ce qui a mené à un essai de déchaussement afin de l'enterrer dans les années 1860, mais le menhir était trop grand et trop lourd. Il resta cependant incliné jusqu'à ce que le propriétaire des lieux le fit redresser en 1934[3].

Signification[modifier | modifier le code]

Les menhirs sont un phénomène du Ve millénaire av. J.-C. sur le territoire suisse qui coïncide avec l'arrivée de l'agriculture. On retrouve des menhirs principalement dans l'ouest du pays, notamment sur la rive nord du lac de Neuchâtel, la haute vallée du Rhône et dans le bassin lémanique.[2],[4] Leur créateurs les taillent dans des blocs erratiques d'origine alpine, choisi pour leur résistance à l'érosion afin qu'ils durent, et on leur donne une forme géométrique ou anthropomorphique, choix néanmoins plus rare.[4] Certains sites, comme Treytel-A Sugiez ou Saint-Aubin Derrière La Croix, recèlent une multitude de menhirs, arrangés en alignements, et s'interprètent en tant que des lieux avec un caractère social et rituel. La signification des menhirs individuels éparpillés entre le bord du lac et les dernières moraines sur les flancs du Jura à 650 m, implanté sur des terrasses, seuls monuments pérennes dans le paysage au Ve millénaire av. J.-C., est cependant plus difficile à saisir.[4],[5] Des interprétations possible sont des balises de chemins, de croisements, de source d'eau ou de matières premières. En raison de leur pérennité dans le paysage, un lien avec l'orientation et la structuration des terres est possible.[4],[5] Autrement, on peut aussi y voir une signification symbolique en tant que repères pour des lieux sacrés ou rituels, ou en commémoration de personnes, voire comme représentations de divinités[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Elena Burri-Wyser, Christian Falquet, France Terrier et Sonia Wüthrich, D'un Mégalithe A L'autre: entre Yverdon-Les-Bains VD et Hauterive NE, Yverdon-les-Bains, Musée d'Yverdon et région, , 84 p. (ISBN 978-2-8399-1052-1), p. 59
  2. a et b Elena Burri-Wyser, Christian Falquet, France Terrier et Sonia Wüthrich, D'un Mégalithe A L'autre: entre Yverdon-Les-Bains VD et Hauterive NE, Yverdon-Les-Bains, Musée d'Yverdon et région, , 84 p. (ISBN 978-2-8399-1052-1), p. 11-14
  3. Bernard Vauthier, La Béroche. Terre entre Lac et Jura, Saint-Aubin, , p. 16
  4. a b c d et e (de) Sonia Wüthrich (dir.), « Monumente für die Ewigkeit: Menhire in der Westschweiz », Archàologie in der Schweiz, Hier und Jetzt « Lebensweisen in der Steinzeit »,‎ , p. 168-171 (ISBN 978-3-03919-397-4)
  5. a et b Elena Burri-Wyser, Christian Falquet, France Terrier et Sonia Wüthrich, D'un Mégalithe A L'autre: entre Yverdon-Les-Bains VD et Hauterive NE, Yverdon-Les-Bains, Musée d'Yverdon et région, , 84 p. (ISBN 978-2-8399-1052-1), p. 19-22

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]