Baie de Matavai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Matavai)
Aller à : navigation, rechercher
Baie de Matavai
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de la France France
Subdivisions
territoriales
Polynésie française
Géographie physique
Type Baie
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 17° 30′ 37″ Sud, 149° 30′ 22″ Ouest
Subdivisions Mahina
Longueur 4,3 km
Largeur
· Maximale 1,1 km
· Minimale 0,6 km

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

(Voir situation sur carte : Polynésie française)
Baie de Matavai

Géolocalisation sur la carte : îles Tahiti et Moorea

(Voir situation sur carte : îles Tahiti et Moorea)
Baie de Matavai

La baie de Matavai est située à Mahina au nord de l'île de la Tahiti en Polynésie française. Première terre abordée lors de la découverte des Îles du Vent par Samuel Wallis en 1767, la baie a joué un rôle essentiel dans l'implantation européenne dans l'île et en Polynésie dans les années qui suivirent.

Géographie[modifier | modifier le code]

La baie, localisée à l'est de Papeete, est comprise entre la pointe Outu Aiai à l'Ouest et la pointe Vénus au Nord-Est. En son centre, est présente une petite excroissance nommée pointe de Tahara'a. Construit en 1867 le phare de la Pointe Vénus marque le point le plus au nord de l'île de Tahiti et signale l'entrée de la baie. Au Nord-Est se trouve également un haut-fond, potentiellement dangereux pour la navigation, qui porte le nom de « banc du Dauphin ».

Histoire[modifier | modifier le code]

La Baie de Matavai peinte en 1774 par William Hodges lors de la deuxième expédition Cook.

La baie de Matavai fut le lieu du premier contact entre les Polynésiens et les Européens lors de l'arrivée du lieutenant britannique Samuel Wallis qui y accoste le et rencontre la cheffesse Oberea[1]. Le Britannique dénomme alors Tahiti en « Île du Roi George ». Quelques mois plus tard c'est Louis-Antoine de Bougainville qui entre dans la baie le [2] et y reste une dizaine de jours dans l'île qu’il surnomme la « Nouvelle-Cythère ».

Elle fut par la suite le point d'arrivée de nombreuses expéditions vers la Polynésie. James Cook y débarqua lors de sa première expédition pour observer le transit de Vénus le puis lors de sa deuxième expédition du 15 août au 1er septembre 1773 et à nouveau lors de son troisième voyage du 13 août au 8 décembre 1777.

Plus tard les premiers missionnaires protestants anglais envoyés par la Société missionnaire de Londres y débarquent le , marquant le début de la christianisation de l'archipel. L’arrivée de l’Évangile est toujours commémorée chaque année à cette date.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Grands Explorateurs, sous la direction de Nadeije Laneyrie-Dagen, éditions Larousse, 1996, (ISBN 2-03-505305-6), p. 181
  2. Louis-Antoine de Bougainville« Voyage autour du monde par la frégate la Boudeuse et la flûte l'Étoile », ch VIII Lire sur Wikisource

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :