Pointe Vénus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pointe Vénus
Le phare de la pointe Vénus
Le phare de la pointe Vénus
Localisation
Pays Polynésie française
Coordonnées 17° 29′ 40″ sud, 149° 29′ 46″ ouest
Océan Océan Pacifique

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

(Voir situation sur carte : Polynésie française)
Pointe Vénus

Géolocalisation sur la carte : îles Tahiti et Moorea

(Voir situation sur carte : îles Tahiti et Moorea)
Pointe Vénus

La pointe Vénus est un cap de Tahiti, en Polynésie française. Son nom lui a été donné à la suite du débarquement de James Cook en prévision de l'observation du transit de Vénus de 1769.

Localisation[modifier | modifier le code]

La pointe Vénus est un petit cap du nord de l'île de Tahiti. Administrativement, il est situé sur la commune de Mahina.

Il s'agit du point le plus au nord de l'île. Il est bordé à l'ouest par la baie de Matavai.

Histoire[modifier | modifier le code]

Réplique du fort destiné à sécuriser l'observatoire de James Cook lors du transit de Vénus de 1769.

En 1769, l'Endeavour de James Cook mouille dans la baie lors de son premier voyage afin d'observer le transit de Vénus qui est attendu le 3 juin[1]. L'équipage débarque sur le cap et y fait construire un petit fort afin que les observations bénéficient de bonnes conditions.

La HMS Bounty mouille dans la baie de Matavai le . Les premiers missionnaires protestants anglais envoyés par la Société missionnaire de Londres y mouillent également le [2].

En 1866, un phare y est construit afin de baliser le nord de l'île de Tahiti. Il est inauguré en 1868.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Charles Herdendorf, « Captain James Cook and the Transits of Mercury and Venus », Journal of Pacific History, vol. 1, no 21,‎ , p. 39–55 (DOI 10.1080/00223348608572527)
  2. « Arrivée des missionnaires à Tahiti, 5 mars 1797 », Tahiti Héritage