Martin Cooper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Martin Cooper
2007Computex e21Forum-MartinCooper.jpg

Martin Cooper avec un prototype DynaTAC de 1973 (ici en 2007) au Computex Taipei 2007 e21 Forum.

Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Employeur
Distinction
Façade du New York Hilton Midtown le 31 juillet 2010.

Martin Cooper, né le à Chicago, est considéré comme l'inventeur du premier portable combiné et la première personne à avoir effectué un appel téléphonique sur un téléphone cellulaire portatif.

Biographie[modifier | modifier le code]

Martin Cooper a grandi à Chicago. En 1950, il obtient son diplôme en génie électrique à l'Institut de technologie de l'Illinois. En 1957, il obtient sa maîtrise du même institut, puis en 2004 un doctorat honorifique.

Après quatre ans dans l'US Navy où il sert sur des destroyers et des sous-marins, il travaille pendant un an dans une entreprise de télécommunications. Embauché par Motorola en 1954, il travaille sur le développement de produits portables, dont les premières radios portables de poche pour le département de la police de Chicago en 1967. Il dirige ensuite la recherche cellulaire chez Motorola.

Le , alors directeur général de la division communication de Motorola, il se trouve à quelques pas du New York Hilton Midtown (en) de Manhattan, à New York. Il tient dans la main un objet prototype volumineux comme une brique, lourd comme un ordinateur portable de l'époque (1,5 kg) et muni d’une antenne longue de 10 cm. Avec ce terminal, qu’il a conçu de toutes pièces avec le soutien d’une équipe de sept personnes, il effectue le premier appel téléphonique en extérieur sans être dans une voiture. Il choisit comme destinataire Joel Engel, son rival et néanmoins confrère chez Bell Labs, chargé de la recherche et du développement de l’opérateur AT&T à l’époque[1]. L’expérience est un succès. L’idée du téléphone portable devient une réalité.

Il s'est inspiré du capitaine Kirk parlant dans son communicateur (série télévisée Star Trek)[2].

Son nom est porté sur le brevet américain 3,906,166[3] "radiotéléphonie" déposée le 17 octobre 1973.

Depuis 1992, il est le PDG et fondateur de ArrayComm, une société développant, à San José en Californie, une technologie radio qui exploite le spectre hertzien.

En 2003, Cooper a reçu le Wharton Infosys Business Transformation Award pour ses innovations technologiques dans le domaine de la communication, et en 2009 le Prix Prince des Asturies.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]