Mark A Whippet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Whippet
Whippet Firefly du F Battalion, musée de l'armée à Bruxelles
Whippet Firefly du F Battalion, musée de l'armée à Bruxelles
Caractéristiques générales
Équipage 3 ou 4 hommes
Longueur 6,09 m
Largeur 2,50 m
Hauteur 2,77 m
Masse au combat 14 tonnes
Armement
Armement principal 4 mitrailleuses


5400 cartouches

Mobilité
Moteur 2 moteurs Tylor JB4 (un par chenille)
Puissance 2 x 45 ch
Vitesse sur route 13,35 km/h sur route
Puissance massique
Autonomie 70 km

Le Mark A Whippet était un char britannique apparu en 1917 qui avait une longueur de 6,09 mètres, une largeur de 2,50 mètres pour une hauteur de 2,77 mètres et un poids de 14 tonnes.

Son rôle[modifier | modifier le code]

Une fois le front percé par les chars lourds, il sera chargé de l'exploitation sur les arrières de l'ennemi grâce à sa grande vitesse[1]. Il est désigné Whippet par Sir William Tritton (en)[2] d'après le lévrier whippet.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La propulsion[modifier | modifier le code]

Il possède deux moteurs quatre cylindres à essence. Chaque moteur contrôle une chenille. En variant la vitesse d'un des deux moteurs, le char peut tourner. Il pouvait atteindre une vitesse de 13,350 km/h sur route plate avec une autonomie de 70 km.

L'armement[modifier | modifier le code]

Son armement se composait de 4 mitrailleuses Hotchkiss Mark 1 (en) avec 5 400 cartouches. Elles sont placées sur chaque coté du char.

La première guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Les premiers exemplaires sont livrés en juillet 1917. Ils connaissent leur baptême du feu en mars 1918. Ils participent à la bataille de Villers-Bretonneux[3],[4] en avril 1918. Ils combattent aussi lors de la bataille d'Amiens[5].

L'après guerre[modifier | modifier le code]

Des exemplaires seront présents lors de la guerre civile russe et quelques chars capturés participeront à révolte spartakiste de Berlin en janvier 1919[6]. Six exemplaires furent vendus à l'armée impériale japonaise et servirent jusque dans les années 1930[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.histoiredumonde.net/Mark-A-Whippet.html
  2. a et b Le site http://www.tanks-encyclopedia.com en anglais
  3. http://lzdream.net/terre/template_terre.php?page=a7v_vb&menu=a7v_menu
  4. http://santerre1418.chez.com/fr/histoire/whippet.htm
  5. https://prezi.com/weoh-vom3jbd/la-bataille-damiens/
  6. http://sam2g.fr/revue-de-presse-le-char-rapide-anglais-whippet/

Sur les autres projets Wikimedia :