Mariska Veres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mariska Veres
Description de cette image, également commentée ci-après

Mariska Veres

Informations générales
Naissance
La Haye, Pays-Bas
Décès (à 59 ans)
La Haye
Activité principale chanteuse
Genre musical rock psychédélique
Années actives 1968-2006

Mariska Veres est une chanteuse néerlandaise née le 1er octobre 1947 et décédée le 2 décembre 2006. Elle a été la chanteuse principale du groupe Shocking Blue de 1968 à 1974. Avec ses yeux soulignés de khôl, ses pommettes saillantes et ses longs cheveux noirs de jai, elle avait marqué les esprits.

Origines[modifier | modifier le code]

Mariska est née à La Haye. Son père, Lajos Veres était un violoniste gitan de Hongrie, sa mère est née en Allemagne de parents français et russe. Sa sœur aînée Ilonka accompagnait son père au piano. Sa plus jeune sœur, Irène, n'a pas fait carrière dans la musique.

Carrière[modifier | modifier le code]

Mariska commence sa carrière en 1963 en tant que chanteuse du groupe Les Mystères. En 1964, ce groupe sort un album mais n'en vend que dix exemplaires. En 1965, elle rejoint les Bumble Bees, puis les Blue Fighters, les Danny and his Favorites, puis en 1966 les General Four, et enfin les Motowns plus tard la même année. En 1968, elle est invitée à rejoindre le groupe Shocking Blue pour remplacer le chanteur Fred de Wilde qui a dû partir à l'armée.

Son époustouflante tenue, son impressionnante voix à des lieues de celle des chanteuses de l'époque, propulsent le groupe au sommet à la sortie, en 1969, de la chanson Venus (en). Il s'en vend plusieurs millions dans le monde entier[1].

Au cours de leur carrière, les Schocking Blue sortent 15 singles et 10 albums, dont les tubes Never Marry a Railroad Man, Hello Darkness , Blossom Lady and Eve and the Apple, avant de se séparer le 1er juin 1974. Mariska continue une carrière solo[2] jusqu'à ce que le groupe se reforme en 1984. Ce retour est un succès, et seul Robbie van Leeuwen reste à l'écart.

En 1993, Mariska Veres devient membre du groupe de jazz The Jazz Quintet Shocking. Ils enregistrent un album, Shocking You, avec des chansons pop des années 1960 et 1970, en version jazz. De 1993 à 2006, elle joue dans une autre réincarnation de Shocking Blue (elle enregistre les morceaux Body and Soul et Angel, tous deux produits par l'ancien membre Robbie van Leeuwen), et enregistre également un album avec Andrei Serban en 2003, intitulé Gipsy Heart, en relation avec ses racines Rom. Une version de Venus a été éditée à titre posthume en 2007, quelques mois après sa mort, enregistrée avec le pianiste et chef d'orchestre Vries Dolf. Mariska a enregistré Venus à quatre reprises : avec les Shocking Blue en 1969, avec le Mariska Veres Shocking Jazz Quintet en 1993, avec Diablos Formula en espagnol en 1997, et avec Dolf de Vries en version lounge, en 2006.

Disparition[modifier | modifier le code]

Mariska Veres est décédée d'un cancer le 2 décembre 2006, à l'âge de 59 ans[3]. Dans la vie, elle aimait les chats, ne fumait pas, ne buvait pas ni ne se droguait. En rejoignant le groupe Shocking Blue, elle avait fait comprendre aux autres membres qu'il n'était pas question qu'elle fraye avec eux. Évoquant, dans un entretien au magazine belge Flair, ses premiers moments de gloire, elle avait déclaré : « Je n'étais qu'une poupée maquillée [à l'époque], j'étais hors d'atteinte de quiconque, aujourd'hui je suis plus ouverte aux gens »[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Pierre Peronne, Mariska Veres. Singer with Shocking Blue, The Independent internet edition, Tuesday 5 December 2006 : « Veres's stunning appearance and powerful vocals attracted the attention of Shocking Blue's manager and publisher. He talked van Leeuwen into having Veres replace de Wilde. "She had a very impressive voice, quite different from all the other girl singers," van Leeuwen recalled [...]. Once she joined, everything happened very quickly ».
  2. (en) Pierre Peronne, op. cit. : « Shocking Blue released a further 15 singles and 10 albums, scoring hits including "Never Marry a Railroad Man", "Hello Darkness" , "Blossom Lady" and "Eve and the Apple" and broke up in the mid-Seventies. Veres embarked on a solo career, with occasional help from van Leeuwen ».
  3. (en) Original Venus Singer Dies, ABC News, December 12, 2006.
  4. (en) Pierre Peronne, op. cit. : « I was just a painted doll, nobody could ever reach me. Nowadays, I am more open to people ».

Sur les autres projets Wikimedia :