Marion Guerrero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guerrero (homonymie).
Marion Guerrero
Description de cette image, également commentée ci-après
Marion Guerrero en 2011.

Naissance Sète (France)
Activité principale Comédienne
Metteuse en scène
Collaborations Marion Aubert
Formation Conservatoire de Montpellier
Théâtre national de Toulouse
Site internet tirepaslanappe.com

Marion Guerrero est une comédienne et metteuse en scène française née à Sète. Elle dirige la compagnie Tire pas la nappe avec Marion Aubert, auteure et comédienne, dont elle met en scène nombre de ses textes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marion Guerrero a suivi sa formation au Conservatoire National de Région de Montpellier (aujourd'hui ENSAD), dirigé alors par Ariel Garcia-Valdès et à l'Atelier Volant de Toulouse (Théâtre National de Toulouse), sous la direction de Jacques Nichet.

Carrière[modifier | modifier le code]

Mises en scène[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Epopée lubrique de Marion Aubert
  • 2000 : Petit(s) rien(s) cabaret, montage de textes et chansons
  • 2003 : La terrible nuit de Juliette dont elle est l'auteure
  • 2004 : Tango du Couteau, opéra de Virginie Barreteau
  • 2004 : Orgie Nuptiale de Marion Aubert
  • 2005 : Les Trublions de Marion Aubert
  • 2006 : Yavart de Bastien Crinon
  • 2006 : Timon d'Athènes d'après William Shakespeare
  • 2008 : Les aventures de Nathalie Nicole Nicole de Marion Aubert
  • 2009 : Boucherie musicale, montage de textes et chansons
  • 2009 : Parfois, lorsque les garçons arrivent, le temps s'arrête de Marion Aubert
  • 2010 : Orgueil, poursuite et décapitation (comédie hystérique et familiale) de Marion Aubert
  • 2011 : Saga des habitants du Val de Moldavie de Marion Aubert
  • 2012 : Il suffit d'un train pour pleurer de Fani Carenco
  • 2012 : Rendez-vous de l'infaordinaire à l'extraordinaire 1, Tentative de détournement d'un quartier montpelliérain de Marion Aubert
  • 2013 : Un opéra de quat'sous d'après Brecht et Curt Weil
  • 2013 : Rendez-vous de l'infaordinaire à l'extraordinaire 2, San Franciscan dream de Marion Aubert
  • 2013 : Lorenzaccio, conspiration d’après Musset et Sand, co-mise en scène avec Frédéric Borie
  • 2014 : Rendez-vous de l'infaordinaire à l'extraordinaire 3, Roman 42 de Marion Aubert
  • 2014 : Rendez-vous de l'infaordinaire à l'extraordinaire 4, Go go go BMO de Marion Aubert
  • 2014 : Rendez-vous de l'infaordinaire à l'extraordinaire 5, Valence mon amour de Marion Aubert
  • 2014 : Réduit (Saison 2, Episode 1) de Elizabeth Mazev et Thibault Rossimieux
  • 2014 : La nouvelle de Marion Aubert
  • 2014 : Medina Merika d'Abdel Sefsaf, co-mise en scène avec Abdel Sefsaf
  • 2015 : La classe vive de Marion Aubert
  • 2015 : Tumultes de Marion Aubert
  • 2016 : Murs d'Abdel Sefsaf et Jérôme Richer, co-mise en scène avec Abdel Sefsaf
  • 2017 : My dead Bird, de Victoire Bélézy

Assistanat à la mise en scène (théâtre et cinéma)[modifier | modifier le code]

  • 1998 : La fête du cordonnier de Thomas Deker, Jean-Jacques Matteu
  • 1999 : Le parc de Botho Strauss, mise en scène Richard Mitou
  • 2001 : Les règles du savoir-vivre dans la société moderne de Jean-Luc Lagarce, mise en scène Richard Mitou
  • 2004 : Les hommes de terre de Marion Aubert, mise ne scène Richard Mitou
  • 2014 : El Alba, les ombres errantes, d'Emmanuel Jessua, long-métrage, Assistante réalisatrice

Comédienne au théâtre[modifier | modifier le code]

Scénariste et réalisatrice[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Finir ma liste, Court métrage, scénario et réalisation

Comédienne au cinéma[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Vauville Dead de Guillaume Tion, court métrage
  • 2014 : Alba, les ombres errantes d'Emmanuel Jessua, long métrage
  • 2014 : En attendant Patrick d'Emmanuelle Reymond, court métrage
  • 2016 : Ambulance de Pauline Collin, court métrage
  • 2016 : Lichen de Frédéric Astruc, court métrage

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]