Mario Brenta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mario Brenta
Description de l'image MarioBrenta.jpg.
Naissance (78 ans)
Venise, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italien
Profession Réalisateur, scénariste, professeur langage du cinéma à l'Université de Padoue
Films notables Barnabo delle montagne

Mario Brenta (né le à Venise) est un réalisateur et scénariste italien. Il fait ses premières expériences professionnelles dans la publicité, d’abord graphiste puis scénariste de spots télévisés. Sa véritable passion est cependant le cinéma, raison pour laquelle il s’installe à Rome où il travaille durant plusieurs années comme premier assistant réalisateur et scénariste. Il réalise d'abord des fictions longs-métrages puis des documentaires de création qu'il co-réalise avec Karine de Villers. Mario Brenta est également professeur de Langage Cinématographique et d’Iconologie du Cinéma à l’Université de Padoue, de Réalisation à L’Ecole d’Art Cinématographique “G.M.Volonté” de Rome, à l’ACT de Cinecittà ainsi que visiting professor au CSC de Milan, FEMIS de Paris, INSAS de Bruxelles, ISMAC de Rabat et plusieurs universités étrangères parmi lesquelles : Paris Sorbonne, Nice, Amiens, Valladolid, Segovia, Tétouan.


Biographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Vermisat - Sélection Officielle du Festival de Venise en 1974 et remporte la « Grolla d’Oro » de la meilleure première oeuvre à Saint Vincent et le « Prix Spécial du Jury » (ex-aequo avec Front Page de Billy Wilder) « au Festival International de Valladolid. Il est le troisième finaliste du Prix « Rizzoli » pour le meilleur film italien de la saison 74/75 en même temps que Profession Reporter de Michelangelo Antonioni et Allonsanfan des frères Taviani.
  • 1988 : Maicol - Prix « Film et Jeunesse » (Cannes 1988) et le Prix « Georges Sadoul » pour le Meilleur Film Etranger de l’année 1989. Le film est entièrement produit dans le cadre de IpotesiCinema, atelier cinématographique «école-non-école» créé par Ermanno Olmi dont Mario Brenta a été un des membres fondateurs et où il ta été formateur de nouveaux réalisateurs.
  • 1994 : Barnabo delle montagne - Prix « Italia » pour le Meilleur Film de l’année 1994, le « Grand Prix » du Festival International du Cinéma Méditerranéen de Montpellier, le Prix du Meilleur Réalisateur et la Mention Spéciale de la Critique au Festival International du « Cinema Latino » à Gramado (Brésil); en 1995, il obtient le Grand Prix au Festival du Film de Montagne de Trento.
  • 1982 : Effet Olmi
  • 1985 : Robinson de la lagune
  • 2010 : Calle della Pietà co-réalisé avec Karine de Villers
  • 2011 : La Pièce co-réalisé avec Denis Brotto
  • 2012 : Agnus Dei co-réalisé avec Karine de Villers - Prix au Festival de Leeuwarden en Hollande
  • 2014 : Corps à Corps co-réalisé Karine de Villers - d'après les répétitions d'un spectacle théâtral "Orchidée" de Pippo Delbono - Grand Prix au Festival du film de Prague
  • 2015 : Black Light co-réalisé avec Karine de Villers d'après une performance de Vincent Glowinski.
  • 2016 : Delta Park co-réalisé avec Karine de Villers - Prix du Scénario au Festival du Film de Vérone ; Prix Avveroes au Festival Cinéma et Philosophie de Fès (Maroc)
  • 2018 : Le Sourire du Chat co-réalisé avec Karine de Villers - Prix du Meilleur Documentaire Italien au Festival du Cinema sur l'Environnement de Turin (2019)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Son film Barnabo delle montagne, adaptation du roman homonyme de Dino Buzzati, fut sélectionné en compétition au 47e Festival de Cannes[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]