Margie Adam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Margie Adam
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Genre artistique

Margie Adam (née en 1947 à Lompoc en Californie) est une musicienne et compositrice américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Margie Adam est née en 1947 à Lompoc, en Californie[1],[2]. Sa mère est une pianiste classique et son père un éditeur de journal qui, en parallèle, compose de la musique[3]. Adam commence encore enfant à jouer du piano. Elle est diplômée de l'Université de Californie, Berkeley en 1971.

En 1973, elle se présente lors d'une séance ouverte et commence sa carrière en tant que musicienne professionnelle. L'année suivante, elle participe au Festival national de musique de femmes à Champaign-Urbana. Elle y contribue au développement du mouvement Women's music (en)[4].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Son premier album, Margie Adam, est promu avec une cinquantaine de concerts. Sa chanson We Shall Go Forth devient rapidement un hymne du lesbianisme féministe et fait maintenant partie des archives d'histoire politique du Musée Smithsonian. Elle interprète cette chanson lors de la March for Women's Lives[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Margie Adam » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Margie Adam, conference performer », The Power of Women's Voices Conference, Northampton, MA, Smith College, (consulté le 1er janvier 2010)
  2. (en-US) « Margie Adam », WomenArts Artist Profiles, San Francisco, CA, WomenArts, (consulté le 31 décembre 2009)
  3. « California singer combines music and opinion », Anchorage Daily News, Anchorage, The McClatchy Company,‎ (lire en ligne)
  4. Barbara J. Love, Feminists who changed America, 1963-1975, University of Illinois Press, (ISBN 978-0-252-03189-2, lire en ligne), p. 5
  5. Lillian Faderman, Odd Girls and Twilight Lovers: A History of Lesbian Life in Twentieth-Century America, Penguin Books Ltd, 1991, page 222.

Liens externes[modifier | modifier le code]