Marchez noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un album
Cet article est une ébauche concernant un album.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (septembre 2013).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Marchez noir]] dans les articles relatifs au sujet.

Marchez noir
Album de Amazigh Kateb
Sortie 2009
Durée 61:00
Genre Musiques du monde
Label Believe, Iris Music

Marchez noir est le premier album solo d'Amazigh Kateb sorti le 17 octobre 2009, date symbolique qui fait référence aux évènements ou Massacre du 17 octobre 1961[1].

Dans cet album, il reprend deux poèmes écrits par son père dans sa jeunesse, dans L'Œuvre en fragments (1986), dont Africain, chanté en français et arabe, et dit à la manières des Gnawas[2] et Bonjour[1],[3]. Il s'agit aussi pour lui, au moment de sa séparation du groupe Gnawa Diffusion, d'une œuvre autobiographique sur ses 20 ans de vie en France[4]. Il chante bonjour en français, mais avec un accent volontairement algérien, en y roulant fortement les r[5]

La sortie de cet album est l'occasion pour le musicien d'entamer une tournée en France[1].

Les deux chansons de l'album Michel Choukrane et Kouma sont utilisé pour illustrer un reportage sur les Crânes Algériens au Musée de l'Homme, le casse-tête de la mémoire coloniale de l'émission Comme un bruit qui court sur France Inter[6].

L'album est choisi parmi quelques référence dans la sélection discographique de l'ouvrage sociologique « Rebel Music: Race, Empire, and the New Muslim Youth Culture » de Hisham Aidi[7].

Titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Bonjour 3:53
2. Koma 5:00
3. Dima ntou 4:59
4. Africain 4:57
5. Chante avec moi 4:42
6. Amral' guerba 4:56
7. Mociba 8:03
8. Michel Choukrane 3:32
9. Sans histoire 4:19
10. I wanna tcheefly 4:31
11. Dounia 5:55
12. Ma tribu 6:05
61:00

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Culturebox, « "Marchez noir " : nouvel album et grande tournée pour Amazigh Kateb », sur France TV Info
  2. Eliane Azoulay, « Musiques du Monde — Marchez noir », sur Télérama,‎
  3. Bertrand Lavaine, « Amazigh Kateb — Marchez noir », sur RFI Musique,‎
  4. (en) Effy Zheng, « Amazigh Kateb »,‎
  5. Nadia Khouri-Dagher, « Le « Marchez noir » d’Amazigh », sur Afrik.com,‎
  6. Giv Anquetil, Antoine Chao, Charlotte Perry, « Comme un bruit qui court — Une manif particulière & Crânes Algériens au Musée de l'Homme, le casse-tête de la mémoire coloniale », sur France Inter,‎
  7. (en) Hisham Aidi, Rebel Music: Race, Empire, and the New Muslim Youth Culture, New York, Pantheon Books, , 383 p. (ISBN 9780375424908, OCLC 849199224, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]