Marc Hurtado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (juin 2014).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Marc Hurtado
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Fratrie
Autres informations
Membre de
Site web

Marc Hurtado (né en 1962) est un musicien, réalisateur et scénariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marc Hurtado est né en 1962 à Rabat, au Maroc[1].

Musicien[modifier | modifier le code]

Article connexe : Étant donnés (groupe).

En 1977, il forme avec son frère Éric Hurtado le groupe français Étant donnés[2].

En 2003, il sort un premier disque Blind Speed[3] avec le label parisien Fiat Lux[4] comprenant quatre titres dont un d'Étant donnés remixé par Exotica (« alias Olivier Gauthier, co-fondateur du label Fiat lux en 1996 », in Carnets Noirs, Acte II, La scène francophone, 2006[5]) et un second remixé par The Hacker.

Il compose et enregistre cette même année l'album Wide Open accompagné de la chanteuse berlinoise Saba Komossa[6] qu'il a rencontré lors d'un concert commun d'Étant donnés et de Delkom[7] en 1990. Saba Komossa est justement connue pour sa collaboration au projet Delkom avec Gabi Delgado du groupe D.A.F..

L'album sort en 2004 avec le label de grenoble Discordian Records[8]. Il est enregistré et mixé par Franck Österland au Setalite Studio, Berlin en juin 2004. Il fait suite à la sortie le 4 septembre 2004 du disque vinyle Massive Hot Flesh[9] comprenant un titre original et trois remix proposés par Marc Hurtado, Laurent Chambert du duo Rose et noire et Original Molock Product[10].

Il produit deux titres avec Marie Möör Sol Ixent dietro una rosa[11] (inédit).

En 2010 il enregistre l’album Sniper avec Alan Vega. Les deux artistes se sont rencontrés en 1998 lors de l'enregistrement de l'album Re Up d’Étant donnés (Les Disques du Soleil et de l'Acier, 1999). Ils se produise ensemble sur scène le 19 octobre 2012 à la Gaîté-lyrique, Paris[12].

Il fonde ensuite « le groupe Neue Weltumfassende Resistance avec Gabi Delgado (D.A.F.), le groupe Hurtacker avec The Hacker (Miss Kittin and The Hacker) et le groupe Hidden Treasure, avec Sky Saxon (The Seeds) »[13].

Sol Ixent[modifier | modifier le code]

En 2015, Il travaillait toujours sur ledit projet Sol Ixent[14];[15]. Ce devait être « une structure totalement ouverte et libre » afin de « développer toutes sortes de collaborations et de recherches musicales et visuelles »[16].

Il a aussi composé et réalisé la musique des films : Hotel de Jessica Hausner et de Memento Mori de Mathieu Dufois, Met, Grenoble de Philippe Grandrieux et c'est à l’occasion de la réalisation de la bande originale du long métrage La Vie nouvelle en 2002, et toujours de Philippe Grandrieux, que Marc Hurtado fonde le projet Sol ixent. Dans un entretien avec Jean-François Micard pour le magazine D-Side et publié en 2004, Marc Hurtado explique comment est né le projet musical : « lors de l'enregistrement de la BO du film La Vie nouvelle, Philippe Grandrieux avait besoin de cinq titres "techno" pour des scènes de discothèques, j'ai enregistré ces morceaux sous le nom de Sol Ixent »[16]. Pour distinguer ce travail de celui engagé avec Étant donnés, il précise une démarche intentionnellement plus « fluide et hédoniste »[16] pour les sensations procurées par « l'ivresse de la danse, de la lumière, de la vitesse, de la joie, de l'amour, de l'érotisme »[16].

Réalisateur et scénariste[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Hurtado a collaboré avec des artistes aussi différents qu'Alan Vega, Michael Gira, Genesis P-Orridge ou Lydia Lunch, le trompettiste Mark Cunningham[17] ou Bachir Attar (The Master Musicians of Jajouka[18]).

Outre la discographie donnée par le groupe Étant donnés, celle attachée à son nom illustre assez bien la nature bicéphale de son parcours.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Disques[modifier | modifier le code]

Remix[modifier | modifier le code]

  • You Can Watch (Sol Ixent Remix) / Self-Inflicted (album) - Implant, label Alfa Matrix, 2005[19].
  • Miles from Here (Sol Ixent Remix) / Letting Go (album) - Stray, 2012.
  • Adranalina (Sol Ixent Remix) / Wide Lights from Hatred Springs (album) - Ushersan & Hiv+, 2012.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Elisabeth Jappe, Performance, Ritual, Prozess: Handbuch der Aktionskunst in Europa, Prestel, 1993, [présentation en ligne], p. 170
  2. (notice BnF no FRBNF13903369)
  3. Blind Speed, Discogs.
  4. Fiat Lux, label, Discogs.
  5. (notice BnF no FRBNF40195141)
  6. Playlist de Marc Hurtado, Droit de Cités, 12 septembre 2011.
  7. Delkom, Discogs.
  8. Label Discordian Records, Discogs.
  9. Massive Hot Flesh, Sol Ixent, Discogs.
  10. Original Molock Product, Discogs.
  11. Rose et noire, propos recueillis par Yannick Blay, Elegy, no 40, février-mars 2006
  12. Concert Alan Vega et Marc Hurtado, la Gaîté-lyrique, 19 octobre 2012.
  13. Lydia Lunch & Marc Hurtado : showcase, Obskure, 4 janvier 2013.
  14. Sol Ixent, Discogs.
  15. (notice BnF no FRBNF16568133)
  16. a, b, c, d et e Sol ixent, par Jean-François Micard, D-Side, septembre 2004
  17. Mark Cunningham, Biography, AllMusic.
  18. The Master Musicians of Jajouka, Mondomix, 24 février 2003
  19. Self-Inflicted, Implant, iTunes.

Lien externe[modifier | modifier le code]