Manoir de Parsonge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manoir de Parsonge
Image illustrative de l'article Manoir de Parsonge
Manoir de Parsonge
Période ou style Médiéval
Type Manoir
Début construction XVIe siècle
Propriétaire initial Antoine de Gondi
Destination actuelle Propriété de la commune
Protection  Inscrit MH (1991)
Coordonnées 45° 49′ 08″ N 4° 45′ 25″ E / 45.81889, 4.7569445° 49′ 08″ Nord 4° 45′ 25″ Est / 45.81889, 4.75694[1]
Pays Drapeau de la France France
Département Rhône
Commune Dardilly

Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon

(Voir situation sur carte : métropole de Lyon)
Manoir de Parsonge

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Manoir de Parsonge

Le manoir de Parsonge est une ancienne maison forte, situé au nord est de la commune de Dardilly, dans le département du Rhône. Le manoir proprement dit, la grange, l'ancienne cuisine des ouvriers, la remise et le lavoir font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1493[3], il est décrit dans un texte comme: une belle maison haulte et basse tenelles et truel, court, grange, jardin et pré joignat ensemble contenant ledit pré abiévé d'une fontayne qui est au dessus dudit pré[4],[5].

Il est au XVIe siècle dans les mains de la famille de Villars[6]. Nous savons d'eux que François ( - 1582) épouse Françoise Gayan et que Balthazar (1557 - 1629), fils et héritier des précédents, seigneur de Laval et du Bosquet, prévôt des marchands de Lyon, hérite de Parsonge; il épouse Louise de Langes dont il aura trois filles.

Le manoir appartient de nos jours à la commune de Dardilly.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Villars: d'azur, au chef cousu de gueules, chargé d'un lion léopardé d'argent

Architecture[modifier | modifier le code]

Le corps de logis principal se compose, au rez-de-chaussée, d'une rangée d'arcades qui soutiennent deux étages de galeries ornées de colonnes à chapiteaux cubiques. Il est flanqué d'une tour d'escalier carrée. Au-dessus du portail principal se trouve un écusson et l'inscription "A PARSONGE".

Le premier étage renferme une chapelle, aujourd'hui désaffectée.

L'ensemble et complété par des bâtiments agricoles et par une fontaine près de laquelle a été gravé le blason de la famille de Villars dont on distingue encore bien le lion.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées trouvées sur Géoportail
  2. « Notice no PA00118133 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Voir 1483; La maison des champs : du domaine agricole à la demeure de plaisance.
  4. Albane Cornillon, Caroline Fayolle, "Le manoir de Parsonge", L'araire, 123, 2000, p.23-25.
  5. Élisabeth Sirot, Noble et forte maison - L'habitat seigneurial dans les campagnes médiévales du milieu du XIIe au début du XVIe, Editions Picard, 2007 (ISBN 978-2-7084-0770-1), p. 91.
  6. Issue de la bourgeoisie lyonnaise et anoblie par des charges.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire universel de la noblesse de France, par M. de Courcelles (Paris, 1820)
  • Histoire généalogique et héraldique des pairs de France, par M. le chevalier de Courcelles (Paris, 1825)
  • Archives historiques et statistiques du département du Rhône (Lyon, 1827)

Sur les autres projets Wikimedia :