Malcolm Longair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Malcolm Longair
Malcolm Longair (8750955675).jpg
Fonction
Astronome royal pour l'Écosse (en)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (77 ans)
DundeeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Deborah Janet Howard (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions

Malcolm Sim Longair, CBE, FRS (né le ) est un physicien britannique. De 1991 à 2008, il fut Professeur Jacksonian de Philosophie Naturelle du Laboratoire Cavendish à l'université de Cambridge[1],[2].

Formation[modifier | modifier le code]

Il est né le 18 mai 1941[3]. Il a fait sa scolarité à Morgan Académie, Dundee, en Écosse. Il est diplômé en électronique, en physique du Queen's College de l'université de Dundee, qui devint plus tard l'université de Dundee, mais faisait alors partie de l'université de Saint Andrews, en 1963. Il fut étudiant de recherche dans le groupe de radio-astronomie du Laboratoire Cavendish, Cambridge, où il a obtenu son Ph. D. en 1967[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

De 1968 à 1969, il a été Visiteur d'échange de la Royal Society à l'Institut Lebedev de l'Académie des Sciences de l'URSS, où il a travaillé avec les universitaires Vitaly Ginzburg et Iakov Zeldovitch.

Il a été boursier de la Commission Royale pour l'Exposition universelle de 1851, de 1966 à 1968 et a été membre de Clare Hall, Cambridge, de 1967 à 1980. Il a occupé des postes de professeur invité à l'Institut de Technologie de Californie (1972), l'Institute for Advanced Study de Princeton (1978), au Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics (1990) et au Space Telescope Science Institute (1997). De 1980 à 1990, il a occupé la position d'Astronome Royal d'Écosse, de Professeur Regius d'astronomie de l'Université d'Édimbourg et Directeur de l'Observatoire royal d'Édimbourg. Il est Chargé de recherche et Vice-Président de Clare Hall, Cambridge. Il fut le Chef Adjoint du Laboratoire Cavendish avec une responsabilité particulière pour l'enseignement de la physique, de 1991 à 1997, et à la Tête du Laboratoire Cavendish de 1997 à 2005.

Domaines de recherche[modifier | modifier le code]

Longair s'est principalement intéressé à la recherche sur l'astrophysique des hautes énergies et la cosmologie astrophysique. Il a écrit huit livres et de nombreux articles sur son travail. Sa publication la plus récente est la seconde édition de ses Concepts Théoriques en Physique, publiée en décembre 2003. Ses autres intérêts incluent la musique, la marche en montagne (il a complété le Munros en 2011), l'art, l'architecture et le golf. À compter de 2016, il est le rédacteur en chef des Mémoires Biographiques des membres de la Société Royale[5] et a écrit la biographie de John E. Baldwin[6] Vitaly Ginzburg[7] et Brian Pippard[8].

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

Livres[9]
  • (en) High Energy Astrophysics: Volume 1, Particles, Photons and their Detection, Cambridge University Press, (ISBN 0521756189), p. 888 2ème: pbk, 1992, 440pp., (ISBN 0521387736)
  • (en) The Cosmic Century: A History of Astrophysics and Cosmology, Cambridge University Press, (ISBN 0521474361), p. 565
  • (en) High Energy Astrophysics: Volume 2, Stars, the Galaxy and the Interstellar Medium, Cambridge University Press, (ISBN 0521435846), p. 412
  • (en) Theoretical Concepts in Physics: An Alternative View of Theoretical Reasoning in Physics, Cambridge University Press, (ISBN 0521255503), p. 384 révisée et élargie de la 2e édition: 2003, 588pp., (ISBN 0521821266)
  • (en) Our Evolving Universe, Cambridge University Press, (ISBN 0521550912), p. 384
Articles

Jusqu'en 2014, il avait publié 298 papiers[10].

Au cours de sa carrière, il a supervisé de nombreux doctorants, dont Stephen Mouette, Simon Lilly et John Peacock.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Longair a reçu de nombreux prix, dont :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Malcolm Longair sur l’Internet Movie Database
  2. David H. Hughes, Stephen Serjeant, James Dunlop et Michael Rowan-Robinson, « High-redshift star formation in the Hubble Deep Field revealed by a submillimetre-wavelength survey », Nature, vol. 394, no 6690,‎ , p. 241–247 (DOI 10.1038/28328)
  3. « Birthday's today », The Telegraph, (consulté le 16 mai 2014) : « Prof M.S. Longair, astronomer, 70 »
  4. Modèle:Cite thèse
  5. Malcolm Longair, « Editorial », Biographical Memoirs of Fellows of the Royal Society, London, Royal Society,‎ (DOI 10.1098/rsbm.2016.0023)
  6. M. S. Longair, « John Evan Baldwin. 6 December 1931 -- 7 December 2010 », Biographical Memoirs of Fellows of the Royal Society,‎ (DOI 10.1098/rsbm.2011.0011)
  7. M. S. Longair, « Vitaly Lazarevich Ginzburg. 4 October 1916 – 8 November 2009 », Biographical Memoirs of Fellows of the Royal Society, vol. 57,‎ , p. 129–146 (DOI 10.1098/rsbm.2011.0002)
  8. M. S. Longair et J. R. Waldram, « Sir Alfred Brian Pippard. 7 September 1920 -- 21 September 2008 », Biographical Memoirs of Fellows of the Royal Society, vol. 55,‎ , p. 201–220 (DOI 10.1098/rsbm.2009.0014)
  9. (en) « Malcolm Longair », ISAPP2012PARIS : International School on AstroParticle Physics, Sciencesconf.org (consulté le 20 mai 2014)
  10. Malcolm S. Longair, « List of Publications » (consulté le 19 mai 2014)
  11. Selby Fellowship, www.science.org.au
  12. « Professor Malcolm Longair CBE FRS », London, Royal Society,