Mahfoud Nahnah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mahfoud Nahnah
Illustration.
Mahfoud Nahnah
Fonctions
Président du Mouvement de la société pour la paix (MSP) algérien

(12 ans et 3 jours)
Successeur Aboudjerra Soltani
Biographie
Nom de naissance Mahfoud Nahnah
Date de naissance
Lieu de naissance Blida (Algérie)
Date de décès (à 61 ans)
Lieu de décès Blida (Algérie)
Nationalité Algérienne
Parti politique Mouvement de la société pour la paix (MSP)
Enfants Dix (10)
Diplômé de Université d'Alger
Profession Enseignant Universitaire
Religion Islam
Résidence Blida

Mahfoud Nahnah (en arabe: محفوظ نحناح), né le à Blida et mort le , est un homme politique algérien, fondateur du Mouvement de la société pour la paix.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Blida (à 50 km au sud d'Alger la capitale) en 1942, Mahfoud Nahnah devient enseignant d'arabe dans le primaire après l'indépendance du pays en 1962. Puis il étudie la littérature arabe à l'université d'Alger où influencé par les professeurs égyptiens, il adhère à l’idéologie de la mouvance égyptienne des Frères musulmans. Inspiré par les idées politiques de ce mouvement , il s'efforce de mettre en place un mouvement politique empruntant l’idéologie des Frères musulmans égyptiens en Algérie.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 1976, il est condamné à quinze ans de prison pour s'être opposé à la Charte nationale d’obédience socialiste promulguée par le président Boumédiène . Chef d'accusation : « avoir scié des poteaux de lignes téléphoniques » Libéré de prison quatre ans plus tard par le Président Chadli Bendjedid, il a fondé avec Mohammed Bouslimani une association caritative, El Islah Oual Irchad (Réformes et conseils). Puis il a créé avec l'aide d'Ahmed Sahnoune, la Ligue de prédication islamique. Cette ligue unissait les principales figures du mouvement islamiste algérien, comme Abbassi Madani et Mohamed Saïd. Mais à la création du Front islamique du salut, il refuse de rejoindre ce parti.

Le , après la victoire du FIS, il décide de créer un parti politique, le Hamas (renommé par la suite Mouvement de la société pour la paix). Il était méfiant vis-à-vis du FIS qu'il jugeait trop ambitieux et populiste. À l'inverse du FIS, il insiste sur l'importance du changement progressif et des réformes. Il pensait que les militaires algériens n'étaient pas favorables à la démocratisation de l'Algérie.

Après l'arrêt du processus électoral de 1992, il a veillé à ce que son parti reste dans la légalité. Il participe à l’élection présidentielle de 1995, et il arrive deuxième avec environ 3 millions de voix (25 % des suffrages exprimés) selon les résultats officiels, derrière le général Liamine Zeroual qui est élu président de la République. Il voulait se présenter à l’élection présidentielle de 1999, mais sa candidature a été rejetée par le Conseil constitutionnel parce qu'il n'avait pas pu fournir l'attestation de participation à la guerre d'indépendance, délivrée par l'organisation des moujahidines, une organisation satellite du FLN.

Il est mort d'une leucémie le à l'âge de 61 ans. Aboudjerra Soltani lui a succédé à la tête du MSP.

Itinéraire[modifier | modifier le code]

Fonctions de Mahfoud Nahnah
Fonction Début Fin
01 Président du Mouvement de la société pour la paix (MSP) algérien (1er Congrès)
02 Président du Mouvement de la société pour la paix (MSP) algérien (2e Congrès)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]