Ma Barker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ma Barker
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Ash Grove (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
FlorideVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Arizona Donnie ClarkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barker.
Ne doit pas être confondu avec Ma Baker.

Kate Barker, surnommée Ma Barker (son état civil étant Arizona Donnie Barker), née le à Ash Grove (Missouri, États-Unis) et morte le , était une criminelle américaine à la tête d'un gang composé de ses fils et spécialisé dans le rapt, les braquages de banque et la grande criminalité dans le Midwest des années 1920.

Ses fils étaient Herman (1894–1927), Lloyd (1897-1949), Arthur (1899–1939) et Fred (1902–1935).

Ma Barker trouva la mort sur le Lac Weir, en Floride, dans une fusillade avec des agents du FBI dirigés par Edward J. Connelley.

Culture[modifier | modifier le code]

Elle fait l'objet d'une chanson chantée par le groupe de disco Boney M. avec le titre Ma Baker (titre comportant une erreur).

Elle a aussi clairement inspiré le personnage de Ma Dalton des albums de Lucky Luke et celui de Ma Rapetou des Rapetou apparaissant pour la première fois en novembre 1951 dans l'histoire Donald et l'Auto-défense[1] (Terror of the Beagle Boys) parue dans la revue Walt Disney's Comics and Stories #134[2].

Elle inspire également, avec son gang, le gang et le personnage de "Ma Grissom" dans le roman de James Hadley Chase, Pas d'orchidées pour Miss Blandish ("No orchids for Miss Blandish" - 1939, adapté au cinéma par Robert Aldrich en 1971) et le personnage de "Ma Webster", dans le roman Person in Hiding, attribué à J. Edgar Hoover et adapté au cinéma par James Patrick Hogan en 1940 sous le titre Queen of the Mob.

Un film américain de 1970 nommé Bloody Mama avec Shelley Winters dans le rôle de Ma Barker s'inspire de son histoire ainsi qu'un autre film américain de 1996 nommé Public Enemies où son rôle est interprété par Theresa Russell.

Son histoire est retracée dans un épisode de la saison 1 de la série Les Incorruptibles intitulé "Ma Barker et ses fils", où elle est interprétée par Claire Trevor.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Base INDUCKS : W WDC 134-02 . Première publication en France en 1957, puis sous les titres Une idée qui décoiffe (1988), Les Rapetou raflent tout ! (1998) et Terreur des Rapetou ! (2006).
  2. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 50

Liens externes[modifier | modifier le code]