MV Danny F II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Danny F II

Autres noms Don Carlos (1975–1994)
Type Cargo
Histoire
Chantier naval Southampton
Lancement 14 novembre 1975
Mise en service 30 avril 1976
Statut Naufrage dans la nuit du 17 décembre 2009
Équipage
Équipage 77 personnes
Caractéristiques techniques
Longueur 202,64 mètres
Maître-bau 28,15 mètres
Tirant d'eau 8,48 mètres
Tonnage 14 478 tjb
Vitesse 20 nœuds (37 kilomètres par heure)
Caractéristiques commerciales
Capacité 5000 voitures
Carrière
Affréteur Falcon Point Intl Co. (2005–2009)
Port d'attache Panama (2005–2009)
IMO 7359462

Danny F II (à l'origine Don Carlos) était un navire cargo construit en 1975 comme transporteur de véhicules[1]. Il a été rebaptisé Danny F II lorsqu'il fut reconstruit en 1994 comme transporteur de bétail[2].

Le , le Danny F II a chaviré et a coulé au large du Liban en mer Méditerranée.

Histoire et service[modifier | modifier le code]

Ce navire cargo fut construit le 14 novembre 1975 et fut achevé en avril 1976 en Finlande[3]. Il entra en service le 30 avril 1976.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 202,64 mètres
  • Largeur : 28,15 mètres
  • Tirant d'eau : 8,48 mètres[4]
  • Vitesse : 20 nœuds (37 km/h)[2]
  • Équipage: 77 personnes

Naufrage[modifier | modifier le code]

Le 17 décembre 2009, le Danny F II a chaviré et a coulé à 11 milles nautiques de Tripoli au Liban en mer Méditerranée à la suite d'intempéries, alors qu'il naviguait de Montevideo (Uruguay) à Tartous (Syrie).

Il transportait 6 passagers, 77 membres d'équipage, 10 224 ovins et 17 932 bovins[5].

9 personnes ont trouvé la mort et tous les animaux sont présumés morts[5]. Au moins 39 survivants ont été secourus au 18 décembre 2009[6].

Le capitaine britannique du navire, John M Milloy, serait resté à bord lorsque le navire s'est renversé en haute mer[7]. Après un appel de détresse effectué à 15 h 55 heure locale (13:55 UTC), une mission de sauvetage a été lancée par la marine libanaise, ainsi que par deux navires de la marine allemande et un navire de la marine italienne.

Les opérations de secours ont été entravées par le mauvais temps, les hautes vagues et les cadavres d'animaux flottant à la surface[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]