Transporteur de véhicules

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Voiturier.
Le Grand Pace à Rotterdam
Le Tamesis à Hambourg

Un transporteur de véhicules (ou voiturier) est un navire utilisé pour le transport de voitures et d'autres véhicules, à l'exclusion de tout autre type de cargo. Ils sont surtout utilisés sur les routes Europe - Asie - États-Unis, pour le transport de voitures neuves.

Historique[modifier | modifier le code]

Depuis le début des années 1970, les importations et exportations de véhicules ont très fortement progressé et de nouveaux types de navire capables de transporter des véhicules sont apparus. Il s'agissait au départ de navires rouliers. En 1973, la compagnie maritime japonaise K Line construisit le European Highway, le premier pur transporteur de voitures qui pouvait embarquer 4 200 automobiles.

Aujourd'hui, les transporteurs de voitures et leurs proches cousins, les transporteurs mixtes voiture/camion sont devenus une classe à part de navires. On les distingue facilement par leur structure très carrée et entièrement fermée, sorte de grosse boîte d'acier couvrant toute la longueur et la largeur de la coque (fardage important) avec de grosses rampes repliables à l'arrière et sur le côté du navire.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les transporteurs de véhicules mixtes voitures/camions possèdent certains ponts mobiles permettant d'adapter la hauteur entre les ponts à la hauteur des véhicules transportés. Ainsi, un navire de 6 500 unités voitures peut avoir trois de ses douze ponts dont la hauteur peut varier de 1,7 mètre (hauteur standard des berlines) à 3,7 mètres pour embarquer des camions mais supprimant alors l'usage d'un des ponts.

La capacité des grands navires transporteurs de véhicules actuels utilisés en trafic transcontinental s'élève jusqu'à 6 400 voitures. Une grande partie de cette flotte de navires dépasse les 200 mètres de long et les 30 mètres de large. Quelques navires dépassent désormais les 250 mètres de long (classe Tamesis) et le plus grand transporteur actuel, le MV Mignon, de la compagnie suédo-norvégienne Wallenius-Wilhelmsen, peut embarquer plus de 7 200 voitures. Il existe des projets de transporteurs de plus de 270 mètres de long avec une capacité de plus de 8 500 véhicules pour la fin des années 2000.

Le chargement et le déchargement de ce type de navire nécessitent beaucoup de personnel, chaque véhicule étant conduit à l'intérieur et à l'extérieur du navire par des chauffeurs. Le navire dispose de ses propres rampes mobiles pour l'accès des véhicules, lui permettant de charger et décharger les véhicules latéralement sur un quai standard. Mais, désormais certains grands ports disposent de terminaux spécifiques pour ce genre de navire permettant des opérations portuaires plus rapides.

Principaux armements[modifier | modifier le code]

Les principales compagnies maritimes à exploiter des transporteurs de véhicules sont :

Le Hual Transporter, construit en 1999, ici quittant Hambourg en mars 2004

Accidents[modifier | modifier le code]

Le , à 2 heures du matin et par fort brouillard, le Tricolor, transporteur de véhicules de la compagnie norvégienne Wallenius, d'une taille de 190 sur 42 mètres et transportant 2 862 voitures de luxe et 77 engins de chantier se couche sur un haut-fond dans le pas de Calais à 30 km au large de Dunkerque, après avoir été abordé par un porte-conteneurs. Le navire avait chargé des BMW, des Volvo et des Saab à Zeebruges en Belgique et se rendait à Southampton en Grande-Bretagne où il devait charger d'autres véhicules avant de partir pour les États-Unis. Le navire (valeur estimée 40 millions d'euros) et la cargaison (49 millions d'euros) ont été renfloués à grand frais, car provocant d'importantes gênes à la navigation, mais presque totalement irrécupérables.

Un accident semblable a causé la perte du Baltic Ace le 5 décembre 2012. Il est entré en collision avec le porte-conteneurs Corvus J à hauteur de Goeree-Overflakkee à 65 km de la côte de Zélande. Le Baltic Ace a coulé rapidement après la collision. L'endroit où s'est produite la collision est une importante voie de navigation maritime en mer du Nord au large du port de Rotterdam.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :