Métropole de Karpénission

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Métropole de Karpénission est un évêché de l'Église de Grèce. Elle a son siège à Karpenísi et elle étend son ressort sur l’ancien nôme d'Eurytanie, actuel district régional de Grèce-Centrale. La métropole a été fondée en 1979 au détriment de celle de Phocide.

La cathédrale[modifier | modifier le code]

C'est l'église de la Sainte-Trinité à Karpenísi.

Les métropolites[modifier | modifier le code]

  • Le premier métropolite de Karpénission fut Nicolas (né Drossos à Emporio de Santorin en 1929).

Le territoire[modifier | modifier le code]

Le territoire de la métropole compte 96 paroisses réparties en six doyennés :

Doyenné de Karpenísi d'Évrytanie[modifier | modifier le code]

  • Karpenísi (5 paroisses)
  • et 29 autres paroisses.

Doyenné d'Agraia[modifier | modifier le code]

  • Tripotamos (1 paroisse)
  • Frangista orientale et occidentale (2 paroisses)
  • et 14 autres paroisses.

Doyenné d'Apérandia[modifier | modifier le code]

  • Argyrion neon (1 paroisse)
  • Granitsa (1 paroisse)
  • et 15 autres paroisses

Doyenné d'Arakynthia[modifier | modifier le code]

  • Chélidona (1 paroisse)
  • et 10 autres paroisses.

Doyenné de Ktiménia[modifier | modifier le code]

  • Phournas (1 paroisse)
  • Agia Triada (1 paroisse)
  • et 8 autres paroisses.

Doyenné d'Agrapha[modifier | modifier le code]

  • Agrapha (1 paroisse)
  • et six autres paroisses.

Les monastères[modifier | modifier le code]

Monastères d'hommes[modifier | modifier le code]

  • Monastère de Proussos, fondé au IXe siècle.
  • Monastère de Tatarni, à Tripotamos, fondé au XIe siècle.

Les solennités locales[modifier | modifier le code]

  • La fête de saint Nicolas de Karpenísi, néomartyr, le 23 septembre à Karpenísi dont il est le patron.
  • La fête de saint Nicolas de Karpenísi, néomartyr, le 23 août au monastère de Proussos qui possède de ses reliques.
  • La fête de saint Nicolas de Karpenísi, néomartyr, le 8 septembre au monastère de Tatarni qui possède de ses reliques.
  • La fête de saint Eugène d'Étolie, vénérable, le 5 août.

À visiter[modifier | modifier le code]

  • Les musées d'art liturgique des monastères de Proussos et de Tatarni.

Les sources[modifier | modifier le code]

  • Le site de la métropole : http://www.imkarpenisiou.gr
  • Diptyques de l'Église de Grèce, édition Diaconie apostolique, Athènes (édition annuelle).