Métropole de Thessalonique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le métropolite Anthime lors d'une rencontre au ministère des Affaires étrangères avec le ministre Dimítris Droútsas, le 2 mars 2011.

La métropole de Thessalonique (en grec : Ιερά Μητρόπολις Θεσσαλονίκης) est un évêché du Patriarcat œcuménique de Constantinople provisoirement autorisé à participer à la vie synodale de l'Église orthodoxe de Grèce. Elle est située dans la capitale de la Macédoine-Centrale, Thessalonique en Grèce du Nord. Son métropolite est monseigneur Anthime Roussas (el)

La cathédrale[modifier | modifier le code]

La cathédrale Saint-Grégoire Palamas.
L'église byzantine Sainte-Sophie.
Le métropolite Anthhime, avec la tiare célébrant une messe en août 2014 à Sainte-Sophie de Thessalonique.
  • C'est l'église Saint-Grégoire Palamas.
  • L'église Sainte-Sophie est la cathédrale ancienne et historique qui rappelle le temps où Thessalonique était la seconde capitale de l'Empire des Romains.

Les métropolites[modifier | modifier le code]

  • Le métropolite Anthime (né Roussas à Salmoni, près de Pyrgos en 1934), était auparavant métropolite d'Alexandroupoli depuis 1974. Il occupe le siège de Thessalonique depuis 2004.
  • Le métropolite Pantéléïmon II (né Nicolas Chrysophakis à Athènes en 1925) 1974-2004.

L'histoire[modifier | modifier le code]

L'église de Thessalonique fut fondée en 580 par saint Paul. Au début du IVe siècle, saint Ambroise de Milan protégea la ville de Thessalonique menacée par la fureur impériale. Ainsi ce saint occidental est-il particulièrement aimé et estimé dans la ville. Dans les premiers siècles de l'histoire de l'Église, Thessalonique et toute la moitié Ouest de la Grèce actuelle dépendait du patriarcat de Rome. Au IVe siècle, le pape de Rome, Damase, éleva le siège épiscopal de la ville au rang d'exarchat : évêques, métropolites et archevêques pouvaient faire appel d'une décision de l'un ou de l'autre auprès de l'exarque. Au VIIIe siècle, le siège fut rattachée au Patriarcat de Constantinople et elle en fait toujours partie aujourd'hui. Pendant le millénaire byzantin, l'évêque de Thessalonique était distingué du titre d'Archevêque.

Le territoire[modifier | modifier le code]

Les monastères[modifier | modifier le code]

Monastère d'hommes[modifier | modifier le code]

Monastère de femmes[modifier | modifier le code]

  • Monastère de la Dormition de la Mère de Dieu, fondé en 1957, le catholicon est dédié à Notre-Dame la Libératrice.

Les solennités locales[modifier | modifier le code]

À visiter[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Démétrios,
  • L'église Sainte-Sophie,
  • L'église des Saints-Apôtres,
  • L'église d'Ossios-David, les reliques du saint vénérable David sont au monastère Sainte-Théodora.
  • Le musée byzantin,
  • Les reliques de saint Grégoire Palamas et la métropole.
  • L'église de la "Panagia Dexia" où l'icône de la Mère de Dieu est sur la partie droite (Sud) de l'iconostase.

Les sources[modifier | modifier le code]

  • Le site de la métropole de Thessalonique : http://www.imth.gr
  • Diptyques de l'Église de Grèce, éditions Diaconie apostolique, Athènes (édition annuelle).