Lyon Internet Exchange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

LyonIX
logo de Lyon Internet Exchange

Création 2001
Slogan Think globally, peer locally
Siège social Lyon
Drapeau de la France France
Activité Télécommunications/Internet
Produits Liens, peering privé, peering public, waves intra-pop, fibre noir intra-pop, hébergement, autres services, interconnexion niveau 2, 3
Site web http://www.lyonix.net

LyonIX est le point d'échange Internet (IXP) de Lyon. LyonIX est géré par Rezopole[1],[2],[3] association soutenue par la Métropole de Lyon et la région Auvergne - Rhône-Alpes.

Origine[modifier | modifier le code]

LyonIX, l'IXP-NAP de Lyon, est créé sous la forme d'une association loi 1901 à but non lucratif en 2001[4],[5]. En 2003, le premier nœud d'échange LyonIX 1 est inauguré[6], suivi par LyonIX 2 en 2007 et LyonIX 3 en 2014[7],[8],[9]. Deux nouveaux points de présence, LyonIX 4 et 5 respectivement, sont installés sur les aéroports de Lyon St Exupéry et Lyon Bron en 2015, puis LyonIX 6 et 7 en 2019, et enfin LyonIX 8 en 2020.

LyonIX est une initiative gérée par Rezopole[10] et soutenue par la Métropole de Lyon et la région Auvergne - Rhône-Alpes.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

LyonIX est le point d'échange Internet de Lyon exploité par Rezopole. L'IXP (le point d'échange Internet) développe Internet à Très Haut Débit à Lyon. LyonIX est aussi un NAP (Network Access Point), une place de marché qui permet aux membres d'acheter ou de vendre du transit de services Internet[11].

Membres[modifier | modifier le code]

Tout acteur ayant un numéro d'Autonomous System peut s’interconnecter à LyonIX.

Les membres connectés[12],[13],[14],[15] sur l'IXP NAP sont des FAI, opérateurs Internet pour entreprise, hébergeurs, centres de données, sites de vente en ligne, grandes entreprises privées et grand comptes publics.

Infrastructure LyonIX[modifier | modifier le code]

LyonIX est réparti sur huit sites géographiquement éloignés : LyonIX 1 au nord de Lyon à Villeurbanne, LyonIX 2 au sud de l'agglomération à Venissieux, chez SFR[16], LyonIX 3 à l'ouest chez DCforData, et LyonIX 4 et 5 à l'aéroport Lyon Saint-Exupéry à Colombier-Saugnieu, LyonIX 6 chez Jaguar Network à Lyon , LyonIX 7 chez HosTELyon à Lyon Gerland, et LyonIX 8 chez Maxnod à Saint-Trivier-sur-Moignans.

Les membres interconnectés[12] sur ces cinq points peuvent échanger des données entre eux, fluidifier leur trafic et développer leurs activités basées sur l'utilisation du protocole IP.

Services[modifier | modifier le code]

Services publics[modifier | modifier le code]

L'IXP (le point d'échange Internet) permet aux membres de LyonIX de faire du peering avec les autres acteurs connectés. LyonIX est interconnectées avec d'autres IXP en France ou à l'étranger[17].

LyonIX est le nœud d'échange Internet de Lyon[18]. Il permet aux acteurs de l'économie locale (opérateurs télécoms, FAI (Fournisseur d'Accès à Internet), SSII (société de services en ingénierie informatique), collectivités locales, grands comptes) de faire du peering[19].

Autres services[modifier | modifier le code]

Accès à des « Routeurs Serveurs »[20].

En plus de l'activité peering, LyonIX est aussi un NAP[21] (Network Access Point) qui permet techniquement l'achat et la vente des services Internet et Télécom en direct, car les réseaux des membres sont reliés sur le même nœud d'échange. LyonIX est devenu une place de marché Internet et Télécom neutre[22].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Rezopole tisse sa toile avec LyonIX », sur acteursdeleconomie.latribune.fr,
  2. « L'association Lyonix devient RezoPole », sur www.lyon-communiques.com
  3. « Rezopole , le réseau lyonnais qui optimise l'accès à Internet », sur www.dcfordata.com/
  4. « Nœud d’échange Internet : Lyonix est inauguré », sur www.itespresso.fr
  5. « GIX rhônalpin Lyonix », sur www.123savoie.com
  6. « L'intégralité de l'inauguration de LyonIX », sur www.pagasa.net
  7. « LyonIX se dote d’un troisième point de présence », sur www.zdnet.fr
  8. « Rezopole inaugure le nœud d’échange Internet LyonIX 3 », sur www.globalsecuritymag.fr
  9. « LyonIX 3 : Un évènement particulièrement réussi », sur www.dcfordata.com
  10. « Rezopole / Lyonix, le GIX lyonnais, a 10 ans. C'est un succès, pourquoi est-il seul ? », sur www.zdnet.fr
  11. « Transit Internet », sur www.edxnetwork.eu
  12. a et b « Equinix, IXP Connection », sur www.equinix-ix.fr
  13. « COVAGE interconnecté à LyonIX 3 », sur www.covage.com
  14. « Artprice premier membre interconnecté sur LyonIX 3 », sur www.actusnews.com
  15. « L’AFNIC étend ses infrastructures à Lyonix »
  16. « SFR optimise son réseau et le passe en 10 Gb/s du côté de Lyon », sur www.infodsi.com
  17. « Lyonix-Top-IX (Lyon – Turin). Liaison (tunnel) Lyon Turin numérique. », sur www.lesnewsdunet.com
  18. « Le Grand Lyon s'implique dans le futur nœud d'échanges Internet », sur www.lesechos.fr
  19. « En photos : l’infrastructure fibre optique, Wi-Fi et 4G du Centre de Congrès de Lyon », sur www.zdnet.fr
  20. « LYONIX montre l’exemple pour la sécurisation de l’internet français »
  21. « LyonIX - Le GIX NAP de Lyon », sur www.manhattan-sa.net
  22. « LyonIX ouvre sa place de marché Télécom pour le territoire lyonnais », sur www.lyon-communiques.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]