Lucien Banville d'Hostel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lucien Banville d'Hostel
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
HerblayVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Arsène Lucien Banville dit Lucien Banville d'Hostel est un poète français né le à Rouen et mort le à Herblay[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Aristocrate normand, il participe au mouvement d'Action d'Art dit « Mouvement Visionnaire », et à la revue qui en est l'organe, La Foire aux Chimères (fin 1907-1908), avec Gabriel-Tristan Franconi, Roger Dévigne (alias George-Hector Mai), André Colomer, Gérard de Lacaze-Duthiers, Fernand Locsen, Célestin Manalt, André de Székély, Bernard Marcotte et bien d'autres. Il habite alors 7 quai Voltaire (Paris).

Il voyage beaucoup en Europe : en Angleterre, Allemagne, Belgique, Grèce, Italie.

Il collabore à des périodiques anarchistes, comme L’Idée libre, l'Action d'Art (avec André Colomer), Avenir international, le Réveil de l'esclave, L’En-dehors (qui parait de 1922 à 1939), Le Semeur de Normandie, La Houle, Le Réfractaire, La Revue anarchiste, La Société humaine.

Il fonde le Syndicat des Écrivains, et la revue Esope (organe de la Fédération Internationale des Arts, des Lettres et des Sciences).

Quelques-uns de ses poèmes philosophiques sont : L'Élu, Épitaphe froide, La Ballade du pauvre incompris, Le Saint, La Carmélite.

Notices[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Gérard de Lacaze-Duthiers, Une Nouvelle École Poétique, imprimé par Berger et Chausse, Paris.
  • Jean Azaïs, Annuaire international des lettres et des arts, 1922.
  • la revue L'Œil Bleu no 12, décembre 2010
  • Gérard de Lacaze-Duthiers, Anthologie des écrivains du Ve, Bibliothèque de l'Artistocratie, Pierre Clairac Ed. (1953)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]