Luc Donat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Donat.
Luc Donat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
La RéunionVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Jazz violin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique

Luc Donat est un musicien français né le à Saint-Denis de La Réunion et mort le sur son île natale[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière artistique[modifier | modifier le code]

Connu en tant que violoniste de jazz et séga, il a écrit de nombreux morceaux toujours populaires dans le département d'outre-mer du sud-ouest de l'océan Indien, par exemple L'amour lé doux et Saint-Joseph (papa Bon Dieu). Son nom a été donné en hommage à un théâtre du Tampon, le théâtre Luc-Donat.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Luc, qui aimait les femmes, se maria deux fois et eut trois enfants, un fils et deux filles. Sa seconde fille naquit de sa seconde épouse, une femme d'origine hollandaise ou peut-être suédoise avec laquelle il vécut à Paris. Leurs rythmes de travail étant très différents car Luc effectuait des prestations musicales la nuit dans les bars, les discothèques et les salles de concert de la capitale tandis que son épouse travaillait de jour, le couple ne se croisait donc que le matin lorsque lui revenait de son travail et qu'elle partait prendre le sien. Cette façon de vivre eut raison de leur mariage qui se solda par un divorce. Plus tard, de retour dans son île natale, Luc s'installa en concubinage avec une jeune métropolitaine, Geneviève F., de vingt-sept ans sa cadette, qui travaillait dans l'enseignement.

Discographie[modifier | modifier le code]

Triple album de la collection Takamba du Pôle Régional des Musiques Actuelles de La Réunion "Luc Donat, le roi du séga" Taka 0408 sortie en 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]