Luc Courchesne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant québécois
Cet article est une ébauche concernant une personnalité québécoise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Luc Courchesne
Luc Courchesne05.JPG

Luc Courchesne au Forum mondial de la langue française (juillet 2012).

Biographie
Naissance
Nationalité
Autres informations
Site web

Luc Courchesne (né en 1952 à Saint-Léonard-d'Aston) est un artiste et professeur canadien qui œuvre dans les arts interactifs.

Luc Courchesne vit et travaille principalement à Montréal. Il est administrateur de la Société des arts technologiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient un baccalauréat en design au Nova Scotia College of Art and Design en 1974. Dans les années 1980, il obtient un Master of Science en Arts visuels du Massachusetts Institute of Technology.

Depuis les années 1980, il consacre son temps à faire des recherches sur l'interactivité et milite pour l'acceptation d'expositions sur le multimédia dans les musées. Il a travaillé avec la lumière, des photos, des films et des vidéos.

Récemment il s'est concentré sur la représentation de la personnalité et des mimiques, des gestes et du langage. Le public qui va voir son travail est toujours pris en considération lorsque Luc Courchesne prépare ses installations.

Depuis 1989 il est professeur de design industriel à l'Université de Montréal.

Le 11 septembre 2001, alors qu'il se trouvait à New York dans le cadre de l'événement culturel « Québec-New York », Il filmait la tour nord du World Trade Center, percutée un peu plus tôt par un Boeing 767, lorsque le second Boeing vint percuter la tour sud. Cette vidéo, d'une durée de 23 minutes, est disponible dans les archives de Radio-Canada [1].

Depuis 2006 il est directeur de l'école de design industriel de l'Université de Montréal.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il a créé depuis plusieurs installations dont:

Il est également le concepteur du Panoscope 360 (2000), un dispositif de projection panoramique mono-canal.

Honneurs[modifier | modifier le code]

En 1997, son installation Paysage no. 1 a mérité le Grand Prix de la première Biennale du NTT InterCommunication Center de Tokyo et en 1999 le Prix de distinction dans la catégorie "Interactive Art" des Prix "Arts Electronica" à Linz en Autriche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]