Société des arts technologiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Société des arts technologiques
Image illustrative de l'article Société des arts technologiques
Carte de l'organisation

Création 1996
Type Organisme
Siège 1201 Saint-Laurent
Montréal Drapeau : Québec Québec Drapeau du Canada Canada
Coordonnées 45° 30′ 34″ N, 73° 33′ 46″ O
Site web sat.qc.ca

La Société des arts technologiques (SAT) est un organisme culturel montréalais créé en 1996 et voué à la promotion et à la conservation d'œuvres d'art utilisant les nouvelles technologies[1]. La Société des arts technologiques est située au 1201 boulevard Saint-Laurent dans le Quartier des spectacles à Montréal.

Description[modifier | modifier le code]

Fondée en 1996, la SAT est un centre transdisciplinaire de recherche et création, de production, de formation et de diffusion voué au développement et à la conservation de la culture numérique.

Lieu de convergence, elle rassemble la communauté des chercheurs et créateurs utilisant les technologies numériques à travers ses programmes de recherche, de prototypage, de production, de formation, d’édition et d’échanges publics. Elle favorise ainsi la création, l’avancement scientifique et le transfert des connaissances. Elle développe alliances stratégiques et partenariats avec des organismes culturels, des institutions de recherche et d’enseignement et de sociétés privées et ce, tant à l’échelle locale, nationale, qu’internationale.

Elle offre aux initiés et non-initiés un lieu de rencontre, un contexte pratique pour développer des projets innovateurs et questionner les enjeux actuels liés aux nouvelles technologies. La fréquentation de la SAT par une clientèle variée confirme son positionnement et sa capacité à faire le pont entre le milieu des arts (festivals, compagnies de théâtre, centres d’artistes, musées, etc.), des établissements d’études supérieures (informatique, communications, génie, etc.) et de l’industrie (cinéma, jeux, logiciels, etc.).

Depuis sa création, la SAT a accueilli, produit ou coproduit dans son espace de diffusion plus de 1200 événements liés à l’actualité de la culture numérique réunissant plus de 6000 artistes dont la grande majorité de la relève.

Agrandissement de l'édifice[modifier | modifier le code]

Devanture de la SAT

En février 2010 débutaient des travaux de rénovation majeurs à la Société des arts technologiques[2]. Ces travaux permettront à la SAT d'agrandir son immeuble du boulevard Saint-Laurent de façon significative et de développer ses espaces de diffusion et de recherche artistique[3]. C'est l'ajout du nouvel étage, le "Sensorium", qui sera l'élément phare de ces travaux. On y ajoutera une salle de 6 000 pieds carrés pour environnements immersifs avec l'aménagement d'une terrasse et de la Satosphère, un immense dôme destiné à la projection d'œuvres audiovisuelles immersives. Cette coupole géante permettra à quelque 400 personnes de visionner des projections 360 degrés[4].

Le coût total du projet est de 8,6 millions de dollars[5]. Le gouvernement du Canada versera 3,45 million de dollars dans le cadre du programme « Fonds du Canada pour les espaces culturels »[6]. Le gouvernement du Québec versera pour sa part 960 000 dollars dans le cadre du « Plan québécois des infrastructures »[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bonjour Québec: Société des arts technologiques
  2. Société des arts technologiques, « SAT (mutation) », sur Société des arts technologiques (SAT) (consulté le 3 novembre 2010)
  3. Agrandissement de l'édifice de la Société des arts technologiques en 2010. Les plans extérieurs de la nouvelle SAT
  4. Alain Hochereau, « Objectif SAT 2010 », Voir,‎ (ISSN 0849-5920, lire en ligne)
  5. Gouvernement du Canada, « Rénovation et agrandissement de la Société des arts technologiques (S.A.T.) et achat d'équipements spécialisés », sur Plan d'action économique du Canada (consulté le 3 novembre 2010)
  6. Gouvernement du Canada, « Le gouvernement du Canada investit dans les arts, la culture et le patrimoine de la grande région de Montréal », sur Patrimoine canadien (consulté le 3 novembre 2010)
  7. Gouvernement du Québec, « 966 600 $ pour la Société des arts technologiques », sur Portail Québec (consulté le 3 novembre 2010)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :