Love Creeps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Love Creeps
Auteur Amanda Filipacchi
Genre Roman
Version originale
Titre original Love Creeps
Éditeur original St. Martin's Press
Langue originale anglais
Pays d'origine États-Unis
Date de parution originale 2005
ISBN original ISBN 0-312-34032-X
Version française
Traducteur Madeleine Nasalik
Éditeur Denoël
Date de parution 2006

Love Creeps (2005) est le troisième roman de l’auteur américain Amanda Filipacchi, traduit en français, italien, hollandais, russe, polonais et coréen. Love Creeps est salué par la critique aux États-Unis et ailleurs, qui fait l’éloge de son humour et sa pénétration de la psychologie humaine. Il aborde des questions d’amour, de désir, d’obsession, et de dépendance dans un contexte urbain postmoderne et cynique. Les auteurs Bret Easton Ellis, Tama Janowitz, et Edmund White en font des louanges sur la quatrième de couverture, et le réalisateur Brian Dannelly dit de ce livre, « C’est l’histoire d’amour de traqueurs à New York. C’est fantastique. C’est le livre le plus drôle que j’ai jamais lu. »[1] Love Creeps était l’un des meilleurs livres de l’année 2005 selon The Village Voice[2].

L’histoire[modifier | modifier le code]

Love Creeps est l’histoire d’un triangle de traqueurs, deux hommes et une femme. Ils se traquent de façon obsessionnelle, et puis les rôles s’inversent, démontrant ainsi la nature capricieuse de l’attirance des uns pour les autres.

Prix[modifier | modifier le code]

France:

  • Meilleur Roman Etranger: Love Creeps d’Amanda Filipacchi (Editions Denoël): Lauriers Verts de la Forêt des Livres (2006)[3]

U.S.:

  • Meilleur livre de prose: Love Creeps d’Amanda Filipacchi (St. Martin’s Press): 2006 Devil’s Kitchen Reading Award (Southern Illinois University)[4]

Film[modifier | modifier le code]

Single Cell Pictures, la compagnie de production de Michael Stipe (de R.E.M.) a pris une option sur les droits d’auteur pour un film basé sur le livre.

Critiques[modifier | modifier le code]

« Inventif…très drôle…le style [d’Amanda Filipacchi] rappelle d’une certaine manière celui de Muriel Spark. C’est vif, spirituel, malin, espiègle… Love Creeps est un plaisir rare. C’est fin et perspicace quant à la pente savonneuse du désir. Et c’est extrêmement drôle. » — The Boston Globe

« Plein d’humour et vif…très perspicace…Brillant. » — Booklist

« Une œuvre de fiction psychologique pénétrante. » — Kirkus Reviews

Références[modifier | modifier le code]

  1. DVD Talk (Reviews & Columns)
  2. Love Creeps figure dans la liste des 25 meilleurs livres de l’année du Village Voice
  3. Prix Litteraires
  4. Poets & Writers (Grants & Awards)

Liens externes[modifier | modifier le code]