Louis Roussel (sociologue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis Roussel et Roussel.
Louis Roussel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Étudiant de thèse

Louis Roussel, né le à Metz et mort le au Muy, est un sociologue et démographe français. Chercheur à l'Institut national d'études démographiques (INED)[1], il était un spécialiste de la sociologie de la famille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Roussel, né à Metz, en Moselle, le 14 juin 1921[1]. En 1948 après des études de lettres classiques et de philosophie, Louis Roussel devient professeur dans le secondaire pendant une dizaine d'années. Il entre comme chargé d'études à la Société d'études pour le développement économique et social (SEDES), puis devient chercheur à l'INED et professeur de démographie à Paris-X puis Paris-V (Paris-Descartes).

Dans les années 1970 et 1980, il participe avec Alain Girard au renouveau de la sociologie de la famille, décrivant alors les nombreux bouleversements de la structure familiale : baisse des mariages et de la fécondité, naissances hors mariage, union libre, familles recomposées ; il est un des premiers à analyser le phénomène dans sa globalité. Dans un article de Population (INED) de 1978, il introduit en particulier l'expression cohabitation juvénile[2]. Il étudiera également la crise des relations parents-enfants, l'échec scolaire, violence et rejet de l'autorité, posant l'enfance comme une véritable question sociale.

Louis Roussel s'est éteint le 26 janvier 2011[1], au Muy, dans le Var.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Analyse démographique. Exercices et problèmes (avec Léon Gani, Armand Colin, 1973)
  • Le Divorce et les Français, travail collectif, éditions de l'INED, T1 1974, T2 1975
  • Le Mariage dans la société française, éditions de l'INED, 1975
  • La Famille après le mariage des enfants, Odile Bourguignon, éditions de l'INED, 1976
  • Générations nouvelles et mariage traditionnel, avec Odile Bourguignon, éditions de l'INED, 1979
  • La Famille incertaine éd. Odile Jacob, 1989 (analyse dans Population)
  • L'Enfance oubliée, éd. Odile Jacob, 2001
  • Nombreux articles dans la revue Population (INED)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Notice d'autorité sur bnf.fr
  2. La cohabitation juvénile en France

Source[modifier | modifier le code]

  • Nécrologie d'Anne Chemin, « Louis Roussel », Le Monde du 22 février 2011, page 25, rubrique « Disparitions ».