Louis Pierre François Delattre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Louis Pierre François Delattre
Louis Pierre François Delattre

Naissance
Woignarue (Somme)
Décès guillotiné le (à 23 ans)
Paris
Origine Drapeau de la France France
Arme Génie
Grade Général de division
Années de service 1781-1794

Louis Pierre François Delattre, né le à Woignarue (Somme), guillotiné le à Paris[1], est un général de division de la Révolution française.

États de service[modifier | modifier le code]

Il entre en service comme lieutenant dans les compagnies des garde-côtes en 1781, il devient élève sous-lieutenant du corps du génie en 1788, et élève ingénieur des ponts et chaussées en 1789. Après avoir servi comme officier dans la garde nationale de Paris, il rejoint la défense de Lille en 1792 comme adjoint au corps du génie, et aide de camp du général Dampierre.

Il devient lieutenant du génie le 1er mai 1793, capitaine le 1er juin 1793, et chef de bataillon commandant la place de Collioure en août 1793. Il est nommé chef de brigade en septembre 1793, et il est promu général de brigade provisoire le 3 octobre 1793 à l’armée des Pyrénées-Orientales. Le 3 novembre 1793, il est élevé au grade de général de division, et commandant en chef de la division de Collioure. Le 15 décembre, il est chassé du Col de Banyuls, puis de Port-Vendres et de Collioure le 20 décembre 1793, par les troupes espagnoles du général Antonio Ricardos. Décrété d'arrestation à la suite de cette déroute le 22 décembre suivant, il est arrêté le lendemain. Destitué et renvoyé devant le tribunal révolutionnaire de Paris, par les représentants du peuple Cassanyes et Gaston le 28 décembre, il est déclaré traitre à la patrie, et emmené à Paris le 14 janvier 1794. condamné à mort, il est guillotiné le 2 juillet 1794 à Paris.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Charavay 1892, p. 57

Sources[modifier | modifier le code]