Louis Pierre Dufourny de Villiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis Pierre Dufourny de Villiers
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Louis Pierre Dufourny de Villiers est un marchand négociant de tissus, architecte, homme politique français de la Révolution, un des fondateurs du Club des Cordeliers, défendant les moins fortunés qu'il appelle le « quatrième ordre », né à Paris en 1739[1], et mort dans la même ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Architecte né à Paris, il publia entre autres le , au moment des États généraux de la France, les « Cahiers du quatrième Ordre, celui des pauvres journaliers, des infirmes, des indigents, etc., l'ordre sacré des infortunés ; ou correspondance philanthropique entre les Infortunés, les Hommes sensibles, et les États-généraux : pour suppléer au droit de députer directement aux États, qui appartient à tout français, mais dont cet Ordre ne jouit pas encore ». Ces cahiers ont été reproduits en 1967 par Edhis, une maison d'édition spécialisée en textes inédits de l'histoire sociale[2]. Ce terme de quatrième Ordre a été à l'origine du mot Quart-Monde.

Dans son histoire de la Révolution française, Jules Michelet cite Dufourny à propos de la lutte qui opposa Robespierre aux Dantonistes, à l'ancien Comité de sûreté générale : « Cette chasse se fit aux jacobins. Celui qui lança la bête fut un certain Dufourny, qu'Hébert croyait hébertiste mais qui ne bougeait pas de l'antichambre des Comités et dont le zèle excessif lassait Robespierre[3].» Compromis comme Dantoniste, il est disgracié et arrêté mais échappe à la guillotine.

Les Cahiers du Quatrième Ordre, republiés en 1967 par la société Edhis, ont inspiré Joseph Wresinski, fondateur d'ATD Quart Monde.

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. ou 1738 d'après Michèle Grenot.
  2. Lire aussi Michèle Grenot, Le souci des plus pauvres. Dufourny, la Révolution française et la démocratie, Rennes/Paris, éditions Quart Monde et presses universitaires de Rennes, 2014.
  3. Jules Michelet, Histoire de la Révolution française, Livre 14, chapitre 4

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]