Louis Muraton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Muraton.
image illustrant un peintre image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un peintre français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Louis Muraton
Louis Muraton The Photographer.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Louis Camille Muraton, dit Louis Muraton, né à Tours le , mort à Paris le , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le Photographe, huile sur toile, 1890 [?][1].

Louis Muraton est le fils des peintres Alphonse Muraton et Euphémie Muraton (par mariage).

Il étudie dans les ateliers d'Alexandre Cabanel, Fernand Cormon et Léon Bonnat aux cours du soir des Beaux-Arts de Paris.

Peintre de genre et portraitiste, son style se caractérise par un réalisme raffiné, ses pastels sont fermes et vigoureux. Il a composé de nombreux portraits en pied de notables.

Il figure au Salon des artistes français de 1886 à 1913 et obtint une mention honorable en 1889.

Il exposa également au Salon d'Hiver de 1906 à 1914[2].

Il est décédé en 1919[réf. nécessaire] (et non en 1901).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Premier Né (avant 1892), huile, 80 x 60 cm, musée de Saint-Brieuc[3].
  • Raisins et pommes, musée de Blois.
  • Panier de pêches et de raisin noir, musée de Dieppe.
  • Portrait de femme, musée du Mans.
  • Le Député l'Herminier, musée d'Alençon.
  • Le Photographe, huile sur toile, 176,5 x 126 cm, vente Christie's Londres, 17 juin 2004, lot 39.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un article du Petit Parisien évoque peut-être ce tableau comme « bizarrement éclairé » le 1er mai 1890, page 3 — sur Gallica.
  2. Voir les différents catalogues du Salon rapportés par Les Annales fléchoises, années 1910-1914 — sur Gallica.
  3. Notice n° 00000095676 sur la Base Joconde.