Louis Muraton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Muraton.
Louis Muraton
Louis Muraton The Photographer.jpg

Le Photographe, huile sur toile, 1890 [?][1]

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Louis Camille Muraton, dit Louis Muraton, né à Tours le , mort à Paris le , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Muraton est le fils du peintre Alphonse Muraton et le beau-fils d'Euphémie Muraton (par mariage).

Il étudie dans les ateliers d'Alexandre Cabanel, Fernand Cormon et Léon Bonnat aux cours du soir des Beaux-Arts de Paris.

Peintre de genre et portraitiste, son style se caractérise par un réalisme raffiné, ses pastels sont fermes et vigoureux. Il a composé de nombreux portraits en pied de notables.

Il figure au Salon des artistes français de 1886 à 1913 et obtient une mention honorable en 1889.

Il exposa également au Salon d'Hiver de 1906 à 1914[2].

Il est mort en 1919[réf. nécessaire] (et non en 1901).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Premier Né (avant 1892), huile, 80 x 60 cm, musée de Saint-Brieuc[3].
  • Raisins et pommes, musée de Blois.
  • Panier de pêches et de raisin noir, musée de Dieppe.
  • Portrait de femme, musée du Mans.
  • Le Député l'Herminier, musée d'Alençon.
  • Le Photographe, huile sur toile, 176,5 x 126 cm, vente Christie's Londres, 17 juin 2004, lot 39.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un article du Petit Parisien évoque peut-être ce tableau comme « bizarrement éclairé » le 1er mai 1890, page 3 — sur Gallica.
  2. Voir les différents catalogues du Salon rapportés par Les Annales fléchoises, années 1910-1914 — sur Gallica.
  3. Notice n° 00000095676 sur la Base Joconde.