Louis Eugène Marie Bautain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis Eugène Marie Bautain
Louis Bautain.jpg
Fonction
Doyen
Faculté des lettres de Strasbourg (d)
-
Henri Hullin (d)
Laurent Delcasso (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
ViroflayVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Religion
Distinction

Louis Eugène Marie Bautain est un prêtre, philosophe, théologien et médecin français, né à Paris le et décédé le à Viroflay (Yvelines).

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1816, il est professeur de philosophie au collège royal de Strasbourg (actuel lycée Fustel-de-Coulanges) puis à partir de 1817 (à la retraite de l'abbé Sauthier) et jusqu'en 1849 à la faculté de lettre de Strasbourg[1]. Il y sera doyen à partir de 1838 (en remplacement de Pierre Hullin)[2] et doyen honoraire après 1863.

De 1822 à 1824, ses cours sont suspendus : il aurait sapé « les fondements des croyances religieuses et morales, en niant la puissance de la raison ». Formé à l'école idéaliste allemande, Bautain développe un fidéisme original et une perspective historiciste du christianisme, qu'il considère éclectique par nature.

Il poursuit ensuite des études médicales et, tiré d'une forte crise psychologique et spirituelle par Louise Humann (sœur de Georges Humann), songe à la prêtrise. L'évêque Le Pappe de Trévern peut l'ordonner prêtre le . En 1830, l'évêque lui confie la direction du petit-séminaire Saint-Louis. Le , l'abbé Bautain quitte Strasbourg à la suite d'un conflit théologique avec l'évêque. Il fonde l'Institut des Sœurs de Saint Louis[3] , [4] au collège de Juilly en 1842, où il est supérieur. Il est nommé vicaire général et promoteur du diocèse de Paris en 1849.

De 1853 à 1863, il est professeur de morale évangélique à la faculté de théologie catholique de Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Propositions générales sur la vie, [thèse de médecine] , Impr. de Mme de Silbermann (Strasbourg), 1826.
  • La Morale de l'Évangile comparée à la morale des philosophes, Février (Strasbourg), 1827, lire en ligne sur Gallica.
  • De l'enseignement de la philosophie en France au dix-neuvième siècle, Février (Strasbourg), 1833, lire en ligne sur Gallica.
  • De l'Enseignement philosophique de M. l'abbé Bautain, dans ses rapports avec la Certitude, Gaume frères (Paris), 1833, lire en ligne sur Gallica.
  • Réponse d'un chrétien aux "Paroles d'un croyant", Février (Strasbourg), 1834, Texte intégral.
  • Psychologie expérimentale, Derivaux (Strasbourg), 1839:
  1. Tome premier,Texte intégral.
  2. Tome deuxième, Texte intégral.
  • La Religion et la liberté considérées dans leurs rapports, [Conférences de Notre-Dame de 1847-48], Perisse Frères (Paris), 1848, lire en ligne sur Gallica.
  • La Religion et la liberté considérées dans leurs rapports, [conférences de Notre-Dame de 1848], Sagnier et Bray (Paris), 1848, lire en ligne sur Gallica.
  • La morale de l'évangile comparée aux divers systèmes de morale, [Leçons faites à la Faculté de théologie,en Sorbonne,pour servir d'introduction au cours de théologie morale], Auguste Vaton (Paris), 1855, Texte intégral.
  • Étude sur l'art de parler en public, C. Douniol (Paris), 1856, lire en ligne sur Gallica.
  • L'esprit humain et ses facultés, Didier (Paris), 1859 (2 vol.):
  1. Tome premier, lire en ligne sur Gallica.
  2. Tome deuxième, lire en ligne sur Gallica.
  • La belle saison à la campagne: conseils spirituels, L. Hachette (Paris), 1859, Texte intégral.
  • La Chrétienne de nos jours, lettres spirituelles,L. Hachette (Paris),1859-1861:
  1. Première partie, 1859,lire en ligne sur Gallica.
  2. Deuxième partie, 1861, lire en ligne sur Gallica.
  3. Troisième partie, 1861, lire en ligne sur Gallica.
  • Philosophie des lois au point de vue chrétien, Didier (Paris), 1860, lire en ligne sur Gallica.
  • La Conscience, ou la Règle des actions humaines, Didier (Paris), 1861, lire en ligne sur Gallica.
  • Le Chrétien de nos jours : lettres spirituelles,L. Hachette (Paris),1861-1862:
  1. Première partie, 1861,lire en ligne sur Gallica.
  2. Deuxième partie, 1862, lire en ligne sur Gallica.
  • Méditations sur les épîtres et les évangiles des dimanches et des fêtes, L. Hachette (Paris), 1863, Texte intégral.
  • La religion et la liberté, L. Hachette (Paris), 1865, Texte intégral.
  • Manuel de philosophie morale, L. Hachette (Paris), 1866,lire en ligne sur Gallica.
  • Idées et plans pour la méditation et pour la prédication, L. Hachette (Paris), 1867, Texte intégral.
  • Les choses de l'autre monde : journal d'un philosophe, [recueilli et publié par l'abbé Bautain ; œuvre posthume publiée par l'abbé E. de Régny], L. Hachette (Paris), 1868, lire en ligne sur Gallica.
  • Conférences (faites à Notre-Dame en 1846) sur la religion et la liberté.
  • De l'Éducation publique en France au XIXe siècle, [publié par l'abbé E. de Régny], Bray et Retaux (Paris), 1876, lire en ligne sur Gallica.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Antoine Campaux : L'abbé Bautain, ancien doyen de la Faculté des lettres de l'Académie de Strasbourg , [discours prononcé le à la séance de rentrée des Facultés de l'Académie de Strasbourg], Berger-Levrault et fils (Paris), 1868, lire en ligne sur Gallica.
  • Eugène de Régny : L'abbé Bautain, sa vie et ses œuvres : mémoires, [édition posthume de l'ouvrage précédent, faite par les soins de l'abbé Jean-Jacques Mertian], Bray et Retaux (Paris), 1884, lire en ligne sur Gallica.
  • Baudin E.:
  1. « La philosophie de Louis Bautain, "le philosophe de Strasbourg" », in: Revue des Sciences Religieuses, tome 1, fascicule 1, 1921. pp. 23-61. doi : 10.3406/rscir.1921.1124 Texte intégral.
  2. « La philosophie de Louis Bautain, "le philosophe de Strasbourg" », in: Revue des Sciences Religieuses, tome 1, fascicule 2, 1921. pp. 118-148. doi : 10.3406/rscir.1921.1131 Texte intégral.
  • Paul Poupard : «La philosophie religieuse de l'abbé Bautain», in: École pratique des hautes études, Section des sciences religieuses. Annuaire 1959-1960. 1958. pp. 121-124. doi : 10.3406/ephe.1958.18903 Texte intégral.
  • Bernard Reardon : Liberalism and Tradition: Aspects of Catholic Thought in Nineteenth-Century France (Cambridge), 1975.
  • Paul Poupard: Un essai de philosophie chrétienne au XIXe siècle: l'abbé Louis Bautain (Paris), 1961.
  • Louis Bautain : l'abbé-philosophe de Strasbourg (1796-1867), [Actes du Colloque tenu en 1997 à Strasbourg][5], éd. J.-L. Hiebel & L. Perrin, ERCAL publ., (Strasbourg), 1999, 203 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Françoise Huguet et Boris Noguès, «Les professeurs des facultés des lettres et des sciences en France au XIXe siècle (1808-1880)», juin 2011 [en ligne] http://facultes19.ish-lyon.cnrs.fr/
  2. « Pierre Hullin »,Françoise Huguet et Boris Noguès, «Les professeurs des facultés des lettres et des sciences en France au XIXe siècle (1808-1880)», juin 2011 [en ligne] http://facultes19.ish-lyon.cnrs.fr/
  3. Sœurs de Saint Louis dans le site de la Conférence des religieux et religieuse de France
  4. (en) Sisters of Saint Louis
  5. L. Renwart, S.J: « Recensions » dans la Nouvelle Revue Théologique.

Liens externes[modifier | modifier le code]