Louis Courtillé dit Saint-Paul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Courtillé
Surnom Saint-Paul,
le Bâtard
Naissance 26 février 1769
Montreuil-en-Champagne
Décès février 1796 (à 27 ans)
Épineu-le-Chevreuil
Mort au combat
Origine Français
Allégeance Flag of Royalist France.svg Chouan
Grade Lieutenant-colonel
Commandement Colonne de Sainte-Suzanne
Conflits Chouannerie
Faits d'armes Virée de Galerne

Louis-René Courtillé, alias Courtillers, ou Courtilliers, dit Saint-Paul, ou le Bâtard, (° 26 février 1769 - † février 1796), fut un chef chouan Flag of Royalist France.svg de la Charnie et de la région de Sainte-Suzanne en Mayenne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 26 février 1769 à Montreuil-en-Champagne (actuellement regroupé avec Joué-en-Charnie (Sarthe)), garçon de ferme, il s'engage comme soldat vendéen du nord de la Loire en 1793. Blessé à la bataille du Mans en décembre 1793, il se replie dans la forêt de la Petite-Charnie.

Chef chouan de Sainte-Suzanne à la fin de 1794, sous l'autorité de Monsieur Jacques, il manque en 1794 l'attaque d'un convoi venant de Laval à Sainte-Suzanne.

Il étend son autorité début 1795 sur 8 à 10 paroisses de la Charnie, à la lisière du Bas-Maine et du Haut-Maine, dont Saint-Georges-sur-Erve, Rouez-en-Champagne, Ruillé et Épineu-le-Chevreuil, étant basé au camp de la Vache noire de Saint-Symphorien. Il y rassemble plus de 600 hommes, mais[1] commande à 168 hommes.

Le 6 janvier 1795, à la tête de 22 hommes, il vainc un bataillon républicain de Sainte-Suzanne et des troupes d'Évron réunies dans les bois de Montecler. Au début de 1795 toujours, il mène un combat à Bazougers.

Chef de canton de Sainte-Suzanne, il meurt à l'âge de 27 ans, peu après la bataille d'Épineu-le-Chevreuil, à la fin de février 1796 (vers le 26).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. d'après sa sœur.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des Chouans de la Mayenne, d'Hubert La Marle, Éditions régionales de l'Ouest, Mayenne, 2005.