Louis-Simon Martineau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis-Simon Martineau
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Louis-Simon Martineau ( à Villeneuve-sur-Yonne - à Villeneuve-sur-Yonne) est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un tonnelier de Villeneuve-sur-Yonne, il devient avocat et il est élu député de Paris aux États généraux de 1789.

Défenseur du jansénisme, il est choisi comme rapporteur du comité ecclésiastique de l'Assemblée nationale constituante présidée par Jean-Baptiste Treilhard. Son rapport est présenté le à l'Assemblée et aboutit au vote de la Constitution civile du clergé le .

Il eut sept enfants de son mariage avec Marie-Edmée Chayer. Une de ses petites-filles, Eugénie Martineau (1799-1878), épouse de Sébastien Gallimard (1794-1873), est l'ancêtre directe de Gaston Gallimard (1881-1975), l'éditeur.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rapport fait à l'Assemblée nationale, au nom du comité ecclésiastique, par M. Martineau, député de la ville de Paris, sur la Constitution du clergé. Imprimé par ordre de l'Assemblée nationale, Paris, Imprimerie nationale, 1790, 37 p.

Sources[modifier | modifier le code]