Lotharmeyerite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lotharmeyerite
Catégorie VIII : phosphates, arséniates, vanadates[1]
Image illustrative de l’article Lotharmeyerite
Lotharmeyerite sur chalcophanite Mapimi Mexique (Xls 0,3 mm)
Général
Classe de Strunz 8.CG.15
Formule chimique Ca( Zn, Mn3+)2[AsO4]2.2(OH, H2O)
Identification
Masse formulaire 491.28 uma
Couleur orange rougeâtre foncé ; orange rouge ; brun rouge.
Classe cristalline et groupe d'espace Prismatique - 2/m
Système cristallin Monoclinique
Réseau de Bravais Centré C
Clivage bon sur [001]
Habitus cristaux allongées sur [110] montrant [001], incurvés sur [101] [201]
Échelle de Mohs 3,00
Trait orange
Éclat vitreux
Propriétés optiques
Indice de réfraction a=1.797, b=1.804, g=1.815
Biréfringence Biiaxial (+);0.0180.
Dispersion 2 vz ~ 80°
Transparence transparent à translucide
Propriétés chimiques
Densité 4,23
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La lotharmeyerite est une espèce minérale rare composée d’arséniate de calcium, zinc et manganèse de formule idéale Ca( Zn,Mn3+)2[AsO4]2.2(OH, H2O). Elle fait partie, avec la mounanaïte, du groupe de la tsumcorite.

Historique de la description et appellations[modifier | modifier le code]

Inventeur et étymologie[modifier | modifier le code]

Décrite par le minéralogiste Dunn en 1983[2]. Dédiée au chimiste et physicien allemand J. Lothar Meyer (1830-1895) de l'université de Karlsruhe (TH) [3].

Topotype[modifier | modifier le code]

Gisement
Mines du district minier d'Ojuela, Mapimí, État de Durango, Mexique.
Échantillons
Les spécimens types sont déposés au National Museum of Natural History, Washington, États-Unis - No 149482.

Caractéristiques physico-chimiques[modifier | modifier le code]

Cristallochimie[modifier | modifier le code]

  • La lotharmeyerite fait partie du groupe de la tsumcorite.
Groupe de la tsumcorite

Le groupe de la tsumcorite répond à la formule générale AB2(XO4)2(OH,H2O)2 où :

  • A représente le Pb, ou le Ca, plus rarement le Bi ;
  • B représente le Fe3+, Mn, Cu, Zn, Co ou Ni ;
  • X représente le P, As ou le V.

Les différents membres sont :

  • cabalzarite Ca(Mg,Al,Fe3+)2[AsO4]2·2(OH,H2O) ;
  • cobaltlotharmeyerite Ca(Co,Fe3+,Ni)2[AsO4]2·2(OH,H2O) ;
  • ferrilotharmeyerite Ca(Fe3+,Zn)2[AsO4]2·2(OH,H2O) ;
  • gartrellite Pb(Cu,Fe3+,Zn)2[AsO4]2·2(OH,H2O) ;
  • helmutwinklerite Pb(Cu,Zn)2[AsO4]2·2(H2O) ;
  • lotharmeyerite Ca(Zn,Mn3+)2[AsO4]2·2(OH,H2O) ;
  • mawbyite Pb(Fe3+,Zn)2[AsO4]2·2(OH,H2O) ;
  • mounanaïte PbFe3+2[VO4]2·2(OH,F) ;
  • natrochalcite NaCu2[OH|SO4]2·2(H2O) ;
  • phosphogartrellite Pb(Cu,Fe3+)2[PO4,AsO4]2·2(OH,H2O) ;
  • rappoldite Pb(Co,Ni,Zn)2[AsO4]2·2(H2O) ;
  • thometzekite Pb(Cu,Zn)2[AsO4,SO4]2·2(OH,H2O) ;
  • tsumcorite Pb(Zn,Fe3+)2[AsO4]2·2(OH,H2O) ;
  • zincgartrellite Pb(Zn,Fe3+,Cu)2[AsO4]2·2(OH,H2O).

Cristallographie[modifier | modifier le code]

  • Paramètres de la maille conventionnelle : a = 9.066, b = 6.276, c = 7.408, Z = 2 ; beta = 116.16° V = 378.33
  • Densité calculée = 4,31

Gîtes et gisements[modifier | modifier le code]

Gîtologie et minéraux associés[modifier | modifier le code]

Gisements producteurs de spécimens remarquables[modifier | modifier le code]

  • Allemagne
Grube Clara, Rankachtal, Oberwolfach, Wolfach, Forêt-Noire, Bade-Wurtemberg [4]
  • Mexique
Veta La Cigueña, Mina Ojuela, Mapimí, Mun. de Mapimí, État de Durango[5]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Dunn, P.J. (1983) Lotharmeyerite, a new mineral from Mapimi, Durango, Mexico. Mineral. Record, 14, 35–36.
  3. MINER Database von Jacques Lapaire - Minéraux et étymologie
  4. KOLITSCH, U., GRÖBNER, J. BLASS, G., GRAF, H.-W. & PRING, A. (2005): Neufunde aus der Grube Clara im mittleren Schwarzwald (II): Dreyerit, Gasparit-(Ce), Klinobisvanit, Kobaltkoritnigit, Metatyuyamunit, Roscoelith, Sengierit, Vésigniéit und Wakefieldit. Lapis 30 (9), 35-39; 58.
  5. Thomas P. Moore (2008) Lapis, 33, #7-8, 33-40.