Tsumcorite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tsumcorite [1]
Catégorie VIII : phosphates, arséniates, vanadates[2]
Tsumcorite de la mine de Tsumeb en Namibie

Tsumcorite de la mine de Tsumeb en Namibie
Général
Classe de Strunz 8.CG.15
Formule brute Pb (Zn,Fe3+)2 (AsO4)2·(H2O,OH)2
Identification
Masse formulaire 797,55 uma
Couleur Jaune à marron
Système cristallin monoclinique
Clivage indistinct
Cassure inégale
Habitus agrégats foliacés rayonnants, encroûtements terreux
Échelle de Mohs 4,5
Trait jaune
Propriétés optiques
Indice de réfraction biaxiale
Dispersion 2vz ~ non observée
Transparence translucide
Propriétés chimiques
Densité 5,2
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La tsumcorite est une espèce minérale constituée de fer, de zinc, d'arséniates et d'oxygène hydraté de formule : Pb (Zn,Fe3+)2 (AsO4)2·(H2O,OH)2

Historique de la description et appellations[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom du minéral Tsumcorite fait référence à l'entreprise exploitante Tsumeb corporation du premier gisement connu dans la localité de Tsumeb en Namibie. Le minéral a été découvert en 1971.

Topotype[modifier | modifier le code]

Gîtologie et minéraux semblables[modifier | modifier le code]

Les cristaux courts prismatiques du minéral ne permettent de le différencier que très difficilement des autres minéraux du gisement.

  • Mimétite

Gisements producteurs de spécimens remarquables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rupert Hochleitner, Jean Paul Poirot: 300 roches et minéraux edt Delachaux et Niestlé
  2. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.