Lord Energy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lord Energy SA)

Lord Energy SA est une entreprise suisse de courtage pétrolier et d'affrètement maritime spécialisée dans le courtage et le transport des matières premières, notamment en Libye, Algérie et en Russie[1],[2].

La société de trading est mentionnée dans la presse pour plusieurs controverses, dont ses liens avec la mouvance des Frères musulmans, l'islamiste italien Davide Piccardo ,[3].

Activité et dirigeants[modifier | modifier le code]

Lord Energy SA, initialement Lord Energy Trading AG, a été créée en 2008 par Hazim Nada, fils de Youssef Nada (en), qui est décrit comme étant « l'ambassadeur de l'ombre des Frères musulmans » par le journal Le Temps[4],[5].

Le secrétaire de Lord Energy est Youssef Himmat, fils de Ali Ghaleb Himmat (en) et actuellement président du Femyso (Forum des organisations de jeunesses musulmanes et étudiantes européennes), considéré comme proche des Frères Musulmans[6],.

Fatima Imama est membre avec signature individuelle de la société[5].

La société achemine entre 3 et 4 million de barils de pétrole par mois et compte des bureaux à Lugano, Singapour et Houston (Texas)[2]. Selon un article de la revue spécialisée Africa Intelligence, Lord Energy SA aurait des difficultés financières et ne pourrait plus rembourser des prêts à la banque Crédit Suisse[7] en 2018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « ALGERIE/LIBYE : Les déboires de Lord Energy », Africa Energy Intelligence,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2018)
  2. a et b Julia Payne, « Small Swiss trader Lord Energy enters Russian oil market with CEFC deal », CNBC,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2018)
  3. « Lord Energy SA : Les réseaux financiers des Frères musulmans en Suisse perdurent… », Mediapart,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2018)
  4. « La vie secrète de Youssef Nada, ambassadeur de l'ombre des Frères musulmans », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2018)
  5. a et b Powerneting AG, « Lord Energy SA », sur Handelsregisteramt des Kantons Tessin (consulté le 9 juin 2018)
  6. Sylvain Besson, « Les services secrets suisses ciblent des islamistes pro-Qatar », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2018)
  7. « AFRIQUE : Les dettes de Lord Energy plombent Crédit suisse », sur Africa Energy Intelligence, (consulté le 13 juin 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]