Discographie de Koffi Olomidé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Loi (album))
Aller à : navigation, rechercher

Cette page recense la discographie de l'artiste congolais Koffi Olomidé.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Ba la joie[modifier | modifier le code]

Ba la joie est un album sorti en 1978.

Ngounda[modifier | modifier le code]

Ngounda est un album composé et interprété par Koffi Olomidé, sorti en 1983. L'album est enregistré à Bruxelles.

Lady Bo[modifier | modifier le code]

Lady Bo est un album composé et interprété par Koffi Olomidé, sorti en 1984.

Diva[modifier | modifier le code]

Diva est un album sorti en 1985.

Ngobila[modifier | modifier le code]

Ngobila est un album sorti en 1986, coécrit avec Josky Kiambukuta.

Rue d'amour[modifier | modifier le code]

Rue d'amour est un album sorti en .

The Top[modifier | modifier le code]

The Top est un album sorti en 1987.

Henriquet[modifier | modifier le code]

Henriquet est un album sorti en 1988.

Elle et Moi[modifier | modifier le code]

Elle et Moi est un album sorti en 1989. La chanson Elle et Moi est dédiée à ses aînés, Aristote et Minou[1].

Les prisonniers dorment[modifier | modifier le code]

Les prisonniers dorment est un album sorti en .

Golden Star dans Stéphie[modifier | modifier le code]

Golden Star dans Stéphie est un album sorti en . Cet album est la réédition en CD de l'album Rue d'amour sorti en

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare: Vieux Véron, Yoto Nkelani, Toussaint Vince
  • Basse: Fofo le Collégien
  • Batterie: Simolo Katondi, Coco Tchomba
  • Percussion: Nseka Kudiféléla

Haut de gamme / Koweït, rive gauche[modifier | modifier le code]

Haut de gamme / Koweït, rive gauche est un album sorti en . Il fait partie des 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie[2].

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare: Dally Kimoko, Nene Tchaku, Beniko Popolipo
  • Basse: Ngouma Lokito
  • Batterie: Djoudjou Music
  • Percussions: Code Niawu 3615

Pas de faux pas[modifier | modifier le code]

Pas de faux pas est un album sorti en , en collaboration avec l’orchestre Quartier Latin International. Il a été enregistré de la mi-1992 à fin 1992 à Brazzaville[réf. souhaitée].

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Lebou Kabuya, Do Akongo, Didace Le Prof, Felly Tyson
  • Basse : Rocky Blanchard Miantezolo
  • Batterie : Coco Tchomba, Kaps Kapangala
  • Percussions : Nseka Kudiféléla

Noblesse oblige[modifier | modifier le code]

Noblesse oblige est un album sorti en .

Musiciens ayant participé à l’album[3] :

  • Guitare : Beniko Popolipo, Lebou Kabuya, Felly Tyson, Maïka Munan, Koffi Olomidé
  • Basse : Rocky Blanchard Miantezolo, Ngouma Lokito
  • Batterie : Coco Tchomba
  • Percussions: Nseka Kudiféléla
  • Synthé: Ondoma Motema

Enregistrement et lieu de mixage : Studio Phil'Harmony et Studios Ferber, Paris, France

  • Ingénieurs du son : Serge Kalifa, Pierre Kalifa, Pierre Guy, Patrick Bataillard et Jérôme Poulouin
  • Mixage audio : Pascal Bodin
  • Photographies : Bouboul Iyondela, Suzuki 4x4 et Willy Bula

Magie[modifier | modifier le code]

Magie est un album réalisé avec le groupe Quartier Latin International, sorti le .

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Beniko Popolipo, Do Akongo, Lebou Kabuya, Felly Tyson, Didace Le Prof
  • Basse : Rocky Blanchard Miantezolo, Augusto Nsingi
  • Batterie : Coco Tchomba, Kaps Kapangala
  • Percussions : Nseka Kudiféléla
  • Synthé : Eric Bamba

V12[modifier | modifier le code]

V12 est un album sorti le

Musiciens ayant participé à l’album[4] :

  • Guitare : Beniko Popolipo, Lebou Kabuya, Felly Tyson, Koffi Olomidé (rythmique)
  • Basse : Rocky Blanchard Miantezolo,
  • Batterie : Djou-Djou Music
  • Percussions : Nseka Kudiféléla
  • Piano : Philippe Guez

Enregistrement et lieu de mixage : Studio Plus XXX, Paris, France

  • Ingénieurs du son : Hervé Marignac, Pascal Colomb, Stéphane May, Hugo Tonal, Jean-Mathieu Poitevin
  • Mixage audio : Hervé Marignac

Studio de mastering : Dyam Music, Paris, France

  • Mastering : Yves Delaunay
  • Photographie : Pierre-René Worms
  • Pochette : Koffi Olomidé et Studio 95

Wake Up[modifier | modifier le code]

Wake Up est un album sorti le , en collaboration avec Papa Wemba.

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Alain Makaba, Caien Madoka, Beniko Popolipo, Do Akongo, Maïka Munan, Yves Ndjock
  • Basse : Montigia Tunga, Miguel Jamba
  • Batterie : Komba
  • Percussions : Deba Xavier, Juvelet

Loi[modifier | modifier le code]

Loi est un album sorti en .

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Lebou Kabuya, Do Akongo, Felly Tyson
  • Basse : Binda Bass, Pathy Bass
  • Batterie : Champion Djikapela Esthétique
  • Percussions : Nseka Kudiféléla
  • Synthé : Ondoma Motema

Ultimatum[modifier | modifier le code]

Ultimatum est un album sorti en , en collaboration avec le Quartier Latin International.

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Beniko Popolipo, Do Akongo, Lebou Kabuya, Felly Tyson
  • Basse : Rocky Blanchard Miantezolo, Binda Bass
  • Batterie : Champion Djikapela Esthétique
  • Percussions : Nseka Kudiféléla
  • Synthé : Ondoma Motema

Droit de veto[modifier | modifier le code]

Droit de veto est un album sorti en , en collaboration avec le Quartier Latin International.

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Beniko Popolipo, Do Akongo, Lebou Kabuya, Felly Tyson
  • Basse : Binda Bass, Pathy Bass
  • Batterie : Champion Djikapela Esthétique
  • Percussions : Nseka Kudiféléla
  • Synthé : Ondoma Motema

Attentat[modifier | modifier le code]

Attentat est un double album sorti le .

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Beniko Popolipo, Do Akongo, Felly Tyson, Ridens Makosso, Deba O'Neil, Roga-Roga,
  • Basse : Binda Bass, Clovis Silawuka Bass
  • Batterie : Champion Djikapela Esthétique, Tshé Tshé De Balle
  • Percussions : Nseka Kudiféléla
  • Synthé : Ondoma Motema

Force de frappe[modifier | modifier le code]

Force de frappe est un album sorti en , en collaboration avec le Quartier Latin International.

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Felly Tyson, Ridens Makosso, Fofo le Collégien
  • Basse : Binda Bass
  • Batterie : Champion Djikapela Esthétique
  • Percussions : Nseka Kudiféléla
  • Synthé : Ondoma Motema

Effrakata[modifier | modifier le code]

Effrakata est un double album sorti le .

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Felly Tyson, Fofo le Collégien, Ramazani Fulutini,
  • Basse : Binda Bass
  • Batterie : Cambodge Motul, Titina Al Capone
  • Percussions : Nseka Kudiféléla

Affaire d'État[modifier | modifier le code]

Affaire d'État est un double album sorti le , en collaboration avec le groupe Quartier Latin International.

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Felly Tyson, Roga Roga, Fofo le Collégien, Ramazani Fulutini,
  • Basse : Binda Bass
  • Batterie : Titina Mbwinga, Cambodge Motul
  • Percussions : Nseka Kudiféléla

Monde Arabe[modifier | modifier le code]

Monde Arabe est un album sorti le . Il a été enregistré entre juillet et novembre 2004 à Paris aux Studios Davout[réf. souhaitée].

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Felly Tyson, Fofo le Collégien, Ramazani Fulutini, Lebou Kabuya, Roga Roga
  • Basse : Binda Bass
  • Batterie : Titina Al Capone, Cambodge Motul
  • Percussions : Nseka Kudiféléla
  • Synthé : Brice Malonga

Danger de mort[modifier | modifier le code]

Danger de mort est un album sorti le , en collaboration avec le groupe Quartier Latin International. Cet album sera le dernier avec le Quartier Latin International, plusieurs membres du groupe comme Fally Ipupa, Ferre Gola, Mirage Supersonic, Bourro Mpela, ou encore Brigade Rwinga ayant choisi de partir.

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Mbetenge Domingo, Bourman Idolo, Felly Tyson, Fofo le Collégien, Poumpa Mystic
  • Basse : Binda Bass
  • Batterie : Titina Mbwinga, Champion Djikapela, Tshé-Tshé De Balle
  • Percussions : Nseka Kudiféléla
  • Synthé : Gires Synthé, Brice Malonga

Bord Ezanga Kombo[modifier | modifier le code]

Bord Ezanga Kombo est un double album sorti le . Cet album n'a pas de titre[note 1].

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Felly Tyson, Poupa Mystic, Mbetenge Domingo, Djodjo Mambu, Hono Kapanga, Bourman Idolo
  • Basse : Binda Bass, Rocky Blanchard Miantezolo
  • Batterie : Tshé-Tshé de Balle
  • Percussions : Nseka Kudiféléla, Lady Mbonda
  • Synthé : Gires Synthé
  • Gongi : Raul le Mignon

La Chicotte à Papa[modifier | modifier le code]

La Chicotte à Papa est un album sorti le .

Abracadabra[modifier | modifier le code]

Abracadabra est un album sorti le .

L'album est piraté trois semaines avant sa sortie, prévue le 23 décembre 2011[5]. Koffi Olomidé accuse directement Les Combattants, un groupe de manifestants contre les artistes soutenant le président de la RDC Joseph Kabila, d'être à l'origine de cette piraterie, en voulant nuire à sa carrière musicale en mettant toutes les chansons sur Internet[6]. Son producteur décide finalement de sortir l'album le 10 janvier 2012, pour contrecarrer la piraterie[7] pendant que Koffi donne gratuitement son nouvel album à Kinshasa[8].

À Kinshasa, le public accuse Koffi d'atteinte à la pudeur avec certains cris contenus dans la chanson Jeune Pato[9].

Musiciens ayant participé à l’album :

  • Guitare : Felly Tyson, Poupa Mystic, Mbetenge Domingo, Djodjo Mambu, Champion Kanda, Leader Kashama, Flash Musica , Papa Lobanzo, Koffi Olomidé
  • Basse : Binda Bass, Rocky Blanchard, Richard Bass
  • Batterie : Swira Banku
  • Percussions : Nseka Kudiféléla, Papy Lukila
  • Synthé : Gires Synthé

Bana Zebola[modifier | modifier le code]

Bana Zebola est un album sorti en .

Albums live[modifier | modifier le code]

Live à Bercy[modifier | modifier le code]

Live à Bercy est un double album live sorti le .

Cindy chante Koffi[modifier | modifier le code]

Cindy chante Koffi est un double album live sorti le .

Koffi chante Tabu Ley[modifier | modifier le code]

Koffi chante Tabu Ley est un triple album live sorti le .

Koffi chante Lutumba[modifier | modifier le code]

Koffi chante Lutumba est un double album live sorti le . Dans ce concert, enregistré le , Koffi Olomidé rend hommage au poète congolais Simaro Lutumba.

Bal des Vacanciers[modifier | modifier le code]

Bal des Vacanciers est un album live sorti le .

Compilations[modifier | modifier le code]

Tcha Tcho[modifier | modifier le code]

Tcha Tcho est un album sorti en . C'est une compilation de morceaux des albums Elle et Moi et Henriquet

Best of Koffi Olomidé[modifier | modifier le code]

Best of Koffi Olomidé est un double album sorti en 2002. Plusieurs autres chanteurs apparaissent également sur l'album, comme Fally Ipupa ou le groupe Quartier Latin International.

Vidéoclips[modifier | modifier le code]

Bord Ezanga Kombo (DVD)[modifier | modifier le code]

Bord Ezanga Kombo est une compilation en DVD des vidéoclips de l'album éponyme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Bord Ezanga Kombo » désigne quelque chose qui n'a pas de nom. À force de désigner cet album comme « Bord Ezanga Kombo », le nom finit par s'imposer.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Eale, « Koffi Olomidé : 50 ans d'âge dont 30 ans de vie musicale et 20 ans de Quartier Latin », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Steve Parker, « 1001 Albums You Must Hear Before You Die », sur rocklist.net,‎ (consulté le 27 mai 2015)
  3. Crédits extraits du livret de l'album Noblesse Oblige, Sonodisc, 1993.
  4. Crédits extraits du livret de l'album V12, Sonodisc, 1995.
  5. « L’album Abracadabra de Koffi Olomidé piraté », sur laconscience.cd,‎
  6. « Koffi OLOMIDE : Abracadabra ou violeur de mineurs ! », sur kongotimes.info,‎
  7. « Koffi Olomide, en pleine promotion de son nouvel album Abracadabra », sur africahit.com,‎
  8. « Abracadabra : Koffi Olomidé offre gratuitement son nouveau album à tous les Congolais ! » (consulté le 29 juillet 2015)
  9. « Accusé d'atteinte à la pudeur : Koffi Olomidé un papa irresponsable ! », sur kongotimes.info,‎