Lipothymie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La lipothymie est un malaise progressif sans perte de connaissance (ou perte de connaissance incomplète). Ce n’est en aucun cas une maladie mais plutôt un symptôme décrit également par plusieurs termes populaires tels que : malaise, vertige, lourdines, évanouissement, vapeurs, etc.

La lipothymie se caractérise par la survenue brutale d’une sensation d’évanouissement imminent avec l’impression d’un « vide », une perte d’équilibre, des bouffées de chaleur, un champ de vision qui se rétrécit, oppression respiratoire, apparition « d'étoiles » devant les yeux et une grande faiblesse souvent accompagnés d’une angoisse brutale.

Il ne faut pas confondre la lipothymie avec la syncope qui, quant à elle, correspond à un malaise avec une perte de connaissance brutale, brève et spontanément réversible qui est liée à une diminution brusque du débit sanguin cérébral.

La signification pathologique de ces deux événements est cependant la même, et une lipothymie doit être explorée avec autant de soins qu'une syncope vraie.

À noter que la lipothymie peut rester isolée ou précéder une perte de connaissance[1].

Symptômes et signes cliniques[modifier | modifier le code]

Avant la survenue du malaise, la personne peut ressentir des prodromes : acouphènes, nausée, perte ou diminution de la vision (impression de flou visuel), fatigue extrême (asthénie), tremblements, sueurs, palpitations. Ceux-ci ne sont pas obligatoirement présents.

S’il y a une perte de connaissance incomplète, le sujet peut alors parfois répondre verbalement, répondre à des instructions simples tel que d’ouvrir ou fermer les yeux à la demande.

Il faut rechercher des facteurs déclenchant, les circonstances de survenance (par l’interrogation des témoins).

Causes[modifier | modifier le code]

Les causes des lipothymies sont multiples et nécessitent toujours une évaluation[réf. nécessaire] par un médecin.

La lipothymie peut être causée par un choc émotionnel, par la peur ou la douleur.[réf. souhaitée] Elle est également favorisée par un endroit chaud avec peu d’oxygène : on parle alors de lipothymie vagale.

Une hypotension orthostatique peut également entraîner des malaises lipothymiques. Les causes en sont multiples : sujet âgé, une cause médicamenteuse, une hypovolémie (par anémie ou déshydratation par exemple), dans le cadre de neuropathies périphériques.

Une lipothymie peut aussi avoir une origine métabolique : hypoglycémie, hypocalcémie, hypoxie, dans le cadre d’une intoxication (alcool, monoxyde de carbone, héroïne, THC, trichloréthylène)[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dictionnaire médical de l’Académie de médecine — version 2018 : Lipothymie », sur dictionnaire.academie-medecine.fr, (consulté en juillet 2018).[réf. insuffisante]