Perte de connaissance brève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir malaise.

Une perte de connaissance brève ou transitoire (ou malaise ou évanouissement dans le langage courant) est un type de perte de connaissance principalement caractérisé par le fait d'être transitoire. Il en existe plusieurs causes, cardiovasculaires, cérébrales, métaboliques ou toxiques.

Diagnostic[modifier | modifier le code]

Le diagnostic de perte de connaissance brève se fait à l'interrogatoire du patient et au mieux de l'entourage qui en aurait été témoin, rapportant un épisode caractéristique. Cet épisode est transitoire, d'installation rapide, de courte durée et de résolution spontanée[1]. En fonction des antécédents, du contexte et des signes associés, la cause peut être approchée.

Causes[modifier | modifier le code]

Une perte de connaissance brève peut être en rapport avec des étiologies variées[1] :

Diagnostic différentiel[modifier | modifier le code]

Une perte de connaissance brève doit être différenciée des cas de perte de connaissance transitoire apparents mais non réels comme[1] :

Lorsque la perte de connaissance est incomplète mais en rapport avec une baisse de perfusion cérébrale, il s'agit d'une lipothymie, aux symptômes analogues aux prodromes d'une syncope[2].

Prise en charge[modifier | modifier le code]

La prise en charge d'une perte de connaissance brève varie en fonction de la cause retrouvée.

Références[modifier | modifier le code]