Limace de mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Limaces de mer
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Limaces de mer » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après

Nudibranches par Ernst Haeckel

Taxons concernés

L'expression « Limace de mer » est un nom vernaculaire ambigu en français, pouvant désigner plusieurs espèces différentes de mollusques gastéropodes marins dépourvus de coquille et qui évoquent vaguement, sur certains traits morphologiques, les limaces terrestres.

Animaux pouvant être dénommés « Limace de mer »[modifier | modifier le code]

Le qualificatif est généralement donné à une grande partie des Opisthobranches, notamment aux espèces benthiques ; cependant celles-ci ne sont pas les cousines marines des limaces terrestres : elles sont caractérisées notamment par la position des branchies en arrière du cœur (le mot grec « opisthos » signifie postérieur). Ce groupe contient cinq ordres principaux : Cephalaspidea, Sacoglossa, Anaspidea, Pleurobranchomorpha et Nudibranchia[1]. Le dernier regroupe le plus grand nombre d’espèces, et celles le plus souvent dénommées « limaces de mer »[2],[3], notamment par les plongeurs et les biologistes, ainsi qu'en anglais (« sea slug »).

Pourtant, ce nom a aussi été parfois attribué à de nombreux autres taxons d'invertébrés marins partageant d'autres traits avec les limaces : d'une part certains autres groupes de gastéropodes sans coquille apparente (ou très réduite comme les Umbraculida), mais aussi des groupes sans rapport biologique comme certains vers (notamment les vers plats) ou les holothuries (« concombres de mer »[4]). Sans ressemblance morphologique, cette expression est aussi parfois utilisée pour qualifier des animaux marins en raison de la viscosité de leur épiderme, par exemple certains cnidaires, ou même des poissons gluants comme ceux de la famille des Liparidae.

Il convient de préciser qu'aucune vraie « limace » (infra-ordre des Stylommatophora dans l'ordre des Pulmonata) n'est connue dans les eaux marines, ayant toutes abandonné leurs branchies au profit de poumons.

Une « journée des limaces de mer » (Sea Slug Day) a été décrétée en 2015 pour le 29 octobre, en hommage au spécialiste américain de ces animaux Terry Gosliner. Ce terme a été choisi pour englober de manière générale les opisthobranches sans coquille apparente, notamment nudibranches, aplysies et autres sacoglosses[5].


Quelques animaux pouvant être appelés « limaces de mer » en France[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philibert Bidgrain, « Les limaces de mer », sur VieOcéane,‎ .
  2. Nom vernaculaire français d'après Dictionary of Common (Vernacular) Names sur Nomen.at
  3. Nom vernaculaire en français d’après Termium plus, la banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada
  4. L'expression « limace de mer » désigne en revanche les holothuries en japonais, comme illustré dans le recueil de Robin D. Gill : Rise, Ye Sea Slugs!, Paraverse Press, 2003.
  5. (en) Christopher Mah, « October 29th will be #SEASLUG DAY! », sur Echinoblog,‎ .